samedi 18 juin 2016

Poljack-La momie drômoise de Paul Eric Allegraud


Je remercie Paul Eric Allegraud et Édition BoD pour leur confiance et pour ce service de presse !


Résumé :

Alors que Poljack prend quelques jours de vacances chez sa soeur, dans la Drôme, un corps momifié est découvert dans une petite chapelle sur les hauteurs de Saint-Paul les trois châteaux. C'est le début d'une nouvelle enquête qui va emmené Poljack jusque dans les montagnes de l'Altaï, entre la Mongolie et la Russie.
Pour démanteler une bande de trafiquants, Poljack prendra tous les risques, épaulé par une jeune inspectrice mise à pied par un supérieur corrompu. Cette nouvelle aventure l'obligera à faire des choix lourds de conséquences, tant d'un point de vue personnel que professionnel.
"Si tu as dans la tête l'image du héros qui, après une bataille, s'en va tranquillement boire un coup avec ses postes en s'échangeant des bons mots, c'est que tu fréquentes trop les cinémas."


Avis :

J'avais beaucoup aimé la lecture du premier Poljak : "Les sbires d'Agouna", où vous trouverez la chronique ici c'est ce qui m'a décidé de me lancer dans la lecture de ce livre-ci.

Vous en conviendrez, le première de couverture n'est toujours pas top mais elle est raccord avec l'histoire !

On retrouve Poljack dans la Drôme mais pas pour longtemps car on va vite se balader en Mongolie...

L'auteur nous décrit assez bien les paysages et certaines coutumes des pays. On arrive à imaginer les paysages sans soucis, on sent que l'auteur a fait beaucoup de recherches afin de pouvoir l'intégrer à son histoire. En revanche, pour les locaux et leurs coutumes, je trouve qu'il manque des explications. Je ne sais pas si c'est mon côté curieux mais je trouve que les informations manquaient à ce niveau là. J'aurais apprécié en avoir plus et découvrir les habitants, tant dans leur vie quotidienne que dans leur physique (leur façon de s'habiller...).

L'intrigue tient bien la route, l'auteur sait tenir son lecteur en haleine tout le long de son récit ! Ce que j'ai moins apprécié et que j'ai trouvé qu'était une force dans le premier opus c'est le fait que le protagoniste de l'histoire s'adresse au lecteur ! Ses nombreuses parenthèses deviennent à force indigeste pour le lecteur qui va devoir faire des pauses en cours de lecture s'il ne veut pas arriver à saturation ce qui est fort dommage parce que l'histoire en elle-même est très intéressante ! L'idée de s'adresse au lecteur est vraiment sympa mais avec parcimonie.

En conclusion, malgré quelques petits bémols relevés dans ce tome, l'histoire est vraiment intéressante et sympa mais pas à lire d'une traite, il faut faire une tite pause.


Note : 08/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire