vendredi 6 avril 2018

Le saut de la Carpe de Bruno Heckmann

Résumé :

Une sourde angoisse me tordait les entrailles depuis que Virginie m'avait annoncé la veille : "Je suis en retard de trois jours". Un comble, pour quelqu'un de si ponctuel.

Le 11 septembre 2001, le monde s'effondre : Munch Karbonen apprend sa future paternité. Ce soi-disant heureux événement lui pendait au nez depuis sa reddition dans la guerre du "oui". Entre angoisse et exaltation, le voilà embarqué dans un voyage chaotique et parsemé de questions existentielles : comment imaginer élever son enfant quand on ne sait même pas ouvrir une bière avec un briquet ? Le petit de l'homme est-il un loup pour l'homme ? Vaut-il mieux avoir une fille ou un garçon ? Un protocole est-il nécessaire pour le choix du prénom ? Une femme enceinte est-elle encore excitante ? Comment annoncer la nouvelle à ses potes d'enfance ?

Davantage préoccupé par son nombril que par celui de sa femme, Munch se souvient aussi de son adolescence et s'interroge : comment devenir père à son tour quand on a été tôt privé du sien ?


Avis :

J'ai commencé ce livre sans apriori. J'ai trouvé la première de couverture intrigante et me demandais bien ce que pouvais cacher cette carpe sous sa cape de couleurs.

Lorsque j'ai commencé à lire l'histoire de Munch, cela m'a renvoyé automatiquement à mon expérience de primipare. J'allais pouvoir comparer mon vécu à travers le regard de Munch et identifier le comportement suspect ou non de ma chère et tendre moitié. En réalité, ils n'ont pas eu la même réaction, ils sont totalement différents, sur tous les points de vue, ils n'ont rien en commun.

Lorsque la femme est enceinte, toute l'attention est tournée vers elle, c'est normal ! Elle va donner la vie à un petit être et il faut être au petit soin pour elle, il faut que tout se passe bien, dans le meilleur des mondes mais il faut surtout éviter de la surmener, de l'enquiquiner ! Du coup, la femme enceinte doit se recentrer sur elle-même et faire face aux obstacles qui pourraient se dresser entre elle et son futur bébé.

De ce fait, le papa pourrait se sentir exclure si il ne participe pas activement à la grossesse ou si il sent que la future maman met une barrière invisible entre eux. Dans ce livre, l'auteur va nous montrer que la grossesse vous change un homme ! Mais ça, on le savait déjà...

Munch m'a paru être égocentrique. Ce jeune homme a toujours pensé que sa vie resterait telle qu'elle est. Cette grossesse qui arrive comme un cheveu sur la soupe n'était clairement pas au programme ! La vie n'est pas un long fleuve tranquille alors pourquoi s'embêter avec une nouvelle responsabilité pour laquelle on en prend pour perpette ? Heureusement que Virginie est là et va remettre les pendules à l'heure ! Il ne faudrait pas oublier que notre horloge biologique n'est pas éternelle, et qu'à un moment ou à un autre, il serait passé à la casserole ! Mais il balaye ses arguments de la main, pour lui ce n'est pas possible, pas faisable...

On va suivre Munch pendant la durée de la grossesse de Virginie. On va le suivre dans ses moments de doutes, de faiblesses. J'avais envie de l'aider, de le conseiller, de le soutenir mais parfois de le baffer également ! J'ai parfois eu l'impression qu'il portait le poids du monde sur ses épaules !

Le moment de l'accouchement, de la délivrance pour Virginie va balayer les théories de Munch qui va se retrouver face à ses responsabilités...

Ce livre est à prendre au second degré ; l'humour est partie prenante de ce récit. Les anecdotes font sourire. La plume de l'auteur est fluide, simple et sans chichi. Le récit alterne les moments nostalgiques avec un retour au source pour revenir au présent et se mettre en situation, dans le futur.

"Le saut de la carpe" est un récit dynamique qui m'a renvoyé à ma première grossesse où je ne l'ai pas vécu de la même façon que Virginie mais le moment des échos, des examens toussa, toussa font que ces petits souvenirs remontent à la surface forcément.

Un livre qui pourrait faire dédramatiser la situation aux futurs parents... Ou pas 😉.


Note : 7/10


Je remercie Incartades Éditions pour ce service de presse.

22 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûre que je lirais ce genre de livre, mais je te remercie pour sa découverte.

    RépondreSupprimer
  2. je pense que je pourrai bien aimer ce livre... le résumé me donne envie d'aller plus loin

    RépondreSupprimer
  3. il a l'air sympa à lire ce livre. Merci pour ton résumé qui donne envie de le lire!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou,
    C'est vrai que la thématique est intéressante car il n'est pas forcément facile de devenir père quand on a été privé du sien ! En tout cas c'est chouette que l'humour soit bien présent, ça permet d'en faire une lecture plus détente et pas hyper pesante et lourde ^^ Et le style fluide c'est le top car c'est toujours important ^^
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, c'est vrai ! Je partage totalement ton avis :)
      Bisous

      Supprimer
  5. La couverture est super originale, mais ce n'est pas pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre ma belle, ce sera pour une prochaine lecture :)

      Supprimer
  6. Un livre qui pourrait bien me plaire :)Merci pour ton résumé

    RépondreSupprimer
  7. merci pour la decouverte de ce roman, j'en avait deja entendu parler mais ta description me plait bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super, tu m'en diras des nouvelles ma belle !

      Supprimer
  8. Il doit être chouette ce bouquin !
    Je le lirais volontiers !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite une future belle lecture Béatrice

      Supprimer
  9. Malheureusement, ce n'est pas pour moi :/.

    RépondreSupprimer
  10. Pourquoi malheureusement ce n'est pas pour vous?

    RépondreSupprimer