lundi 15 janvier 2018

Le temps des regrets de Mary Higgins Clark

Résumé :

Delaney Wright est au sommet de sa carrière : couvrir le procès le plus sensationnel du moment vaut à cette jeune journaliste d'être promue au JT de 18 heures ! Le cas de Betsy Grant, accusée d'avoir tué son mari, un riche médecin, fascine le public. D'autant que si nombre d'indices accusent la veuve, celle-ci est prête à tout pour prouver son innocence. Y compris à refuser la négociation de peine que lui propose son avocat. Delaney, convaincue que Besty n'est pas coupable, veut l'aider à tout prix. Mais, au moment où le procès commence, ses amis Alvirah et Willy Meehan lui révèlent un secret qui la bouleverse : l'identité de sa mère biologique qu'elle ignorait jusqu'alors.


Avis :

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu du Mary Higgins Clark. J'ai pris beaucoup de plaisirs à lire ce livre. Il est vrai que dans ma jeunesse, je ne ratai aucunes de ses sorties mais depuis quelques années, je suis totalement à la ramasse mais le plaisir en est plus grand lorsque je la trouve dans un bon récit comme celui-ci.

Alors je suis sûre que certains me diront mais c'est du déjà vu ma p'tite dame ! Mais pour moi, non ! C'est une découverte. Ne suivant plus assidûment les sorties de l'auteur, je peux encore me laisser surprendre par son récit.

L'histoire est simple, la trame de l'histoire bien ficelée avec une bonne intrigue. Les personnages sont égaux à eux-mêmes, on croît les cerner mais c'est sans compter sur l'esprit pervers de l'auteur qui va nous lancer sur diverses pistes qui vont nous amener à imaginer divers scénarios tous plausible mais il n'y en a qu'un qui est le bon ! Pour ma part, j'ai trouvé le coupable relativement vite mais il faut dire qu'au fil des ans, j'ai un certain instinct pour trouver le coupable !

"Le temps des regrets" est un roman léger, sans prise de tête, on se laisse porter par les mots de l'auteur avec une facilité déconcertante. Ce livre a été dévoré rapidement, je voulais savoir si mon hypothèse était la bonne 🙂.

On va suivre l'histoire en deux temps. Le procès où Betsy est accusée d'avoir tué son mari et Delaney qui est chargée de retrouver la mère biologique de Betsy...

Delaney est un personnage touchant. Cette jeune femme est à la recherche de ses racines. Betsy est une femme qui file droit dans ses bottes. Elle incarne l'honnêteté et les personnes ont du mal à croire en sa sincérité, en sa loyauté envers son mari malade. Il est vrai que de nos jours, il est facile d'abandonner sa moitié en le quittant sous prétexte qu'il est malade...

Ce roman aborde des sujets sensibles et d'actualités. Mary Higgins Clark nous montre une fois de plus l'étendue de son talent dans ce récit que je recommande à la lecture au fan comme au non-fan de l'auteur.


Note : 9/10


Je remercie le Livre de Poche pour ce service de presse.

#102 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Hello,

Comment allez-vous en ce lundi frisquet et humide ? Pour ma part, j'ai la tête dans le brouillard ! Je viens de louper une de mes résolutions qui consistait à dormir la nuit au lieu de lire ! Résultat des courses, j'ai les yeux qui piquent à mort et je veux retourner dans mon lit 😛 ! Vivement ce soir mais en attendant, voici mon c'est lundi !

J'ai donc lu la semaine dernière :


Je lis :

Je lirai :

Que lisez-vous les livrauvores ? Je suis toute ouïe ! 

dimanche 14 janvier 2018

Contes merveilleux

Résumé :


Dans ces châteaux et ces palais, on trouve des frères vaniteux et des femmes trop curieuses, une reine maléfique et des fées bienfaitrices. Selon le conte, le mari est un ogre, un prince ou une simple ombre. 
Nous voici au cœur du merveilleux, avec six chefs-d’œuvre des plus grands conteurs : Charles Perrault (La Belle au bois dormant, La Barbe bleue), les frères Grimm (Blanche-Neige, L’Eau de la vie) et Hans Christian Andersen (Les Nouveaux Habits de l’empereur, L’Ombre).



Avis :

Dans la version que je vous propose ici, c'est pour les élèves de collège qui étudient ou étudieront "Les contes merveilleux" d'Andersen, Grimm ou encore de Perrault au collège, en classe de sixième.

Dans ce livre que je trouve extrêmement bien conçu il y a les contes de :
- La Belle au bois dormant,
- La Barbe bleue,
- Blanche-Neige,
- Les Nouveau Habits de l'empereur,
- L'Ombre.

Je trouve que cet ouvrage est un très bon outil pédagogique, bien conçu qui va permettre au prof tout comme à l'élève de pouvoir travailler sur un bon support très complet qui peut être renforcés avec des fichiers audios.

Pour ma part, en tant que maman, je suis totalement conquise par ce genre d'ouvrage qui met l'enfant dans de bonnes conditions pour étudier.

Ce livre pédago a pour thématique la transgression. Un livre sur les contes merveilleux qui a pour fonctions de distraire et d'enchanter le réel, en racontant des événements imaginaires, en mettant en scène des fées, des ogres et des héros qui, en général, sortent vainqueurs de leurs épreuves et s'apprêtent à vivre un futur heureux. Pour autant, à y regarder de plus près, la plupart des personnages, bons ou mauvais, transgressent les règles et les lois.

Le conte merveilleux imagine des créatures et des pouvoirs impossibles dans la réalité : créer le merveilleux, c'est donc déjà transgresser le réel.

La transgression, c'est aussi aller au-delà d'une limite, sortir d'un cadre donné. Étymologiquement, le verbe transgredi signifie "traverser", "franchir", et par extension "dépasser la mesure".

Le parcours se fait en trois étapes :
I. La transgression du réalisme par le merveilleux 
II. Les personnages transgressifs bénéfiques et maléfiques
III. Les thèmes associés : la traversée au-delà des cadres et le travestissement pour s'affranchir d'un interdit.

La force du regard avec du vocabulaire, des exercices, des groupements de textes autour de l'œuvre. Vocabulaire, exercices, groupements de textes autour de l'œuvre. Lecture d'images et reproductions en couleurs d'œuvres d'art. Prolongements interdisciplinaires : langues et cultures de l'Antiquité, histoire des arts... Bref de quoi donner envie aux élèves de creuser plus au-delà de l'histoire, au-delà du texte.


Note : 10/10


Je remercie Le Livre de Poche pour ce service de presse.

#110 : Mon IMM

Bonjour et bon dimanche tout le monde !

J'espère que vous avez un mauvais temps tout comme chez moi pour pouvoir vous poser dans un fauteuil avec un bon bouquin !

Dans mon billet du jour, je vous présente mes réceptions de la semaine avec mon achat également 🌝. Vous aurez noté que j'ai été sage cette semaine !



Gain concours chez ma copinaute Vampilou, merci ma belle 😍 :

Et j'ai enfin complété la saga de Karine Halle, il n'y a plus qu'à trouver le temps de les lire maintenant 😀 :

Qu'avez-vous acheté, emprunté ou gagné cette semaine ?

samedi 13 janvier 2018

#15 : J'aimerai et vous ?


Hello,

Je vous présente les sorties prévues pour les 7 prochains jours !

Et je commence avec la sortie de ce lundi 15 janvier 2018

Résumé :
Elle avait tout prévu sauf lui !
Il y a sept ans, Dean et Tessa étaient en fac, et ils s'aimaient déjà. Le jour de leur premier baiser, un drame épouvantable est survenu, brisant leur vie. Incapables de se regarder en face, ils ont pris des chemins séparés. Aujourd'hui, le destin les réunit.
Malgré la culpabilité et les regrets, malgré les vies opposées qu'ils se sont construites, la passion est intacte, les pulsions décuplées, l'attirance, d'une force inouïe. Mais pour pouvoir avancer, Dean et Tessa devront affronter le passé et surtout comprendre qui les a réunis et pourquoi...
Volume 6/6


Je vous parle ensuite des sorties du 17 janvier 2018 où il y en a quelques unes 😍

Résumé :
"Si j'ai appris une chose, c'est que l'amour est chaotique. Il ne nous est pas livré dans un joli paquet cadeau. Il ressemble plutôt au cadeau d'un enfant, tout froissé et gribouillé au crayon. Imparfait. Mais toujours un cadeau. Seulement, tous les cadeaux ne sont pas faits pour durer éternellement."
Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d'un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s'installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu'il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il sous le charme... Ces trois-là n'étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s'ouvrir à la vie et à l'amour, formant ainsi un trio irrésistible.

Résumé :
Anéantie par la liaison de son mari qui a conduit à l'éclatement de leur famille, Kate remonte peu à peu la pente et commence à entrevoir le bout du tunnel. Mais lorsque l'on diagnostique un cancer à Jess, sa fille de douze ans, c'est pour elle, l'épreuve ultime. Elle a un fils de dix-huit ans nourrissant une haine profonde pour son père, un fils de sept ans désorienté et un ex-mari démissionnaire. Kate sait qu'elle doit laisser de côté ses propres peurs et son chagrin, et penser avant tout à ses enfants et, tout particulièrement à Jess. Mais si se préoccuper de leur bien-être à tous voulait dire commettre l'impensable ?




Résumé :
"Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c'est tout ce qu'il me reste..."
Parfois, l'amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre; et quand resurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu'avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats.
Si Emma est parvenue à prouver à Luis qu'il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus  noir secret, prouvant ainsi qu'il a fait d'elle son exception ?
Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d'un salut qui ne pourra se réaliser qu'à travers l'autre.

Voici les sorties du 18 janvier 2018 :

Résumé :
Neil et Mia ne se connaissent pas mais ont tout pour se détester ! Réunis par Ivy, une amie commune, pour une fête en l'honneur de Kim et Alec, ils vont devoir apprendre à vivre ensemble. Mais le séjour tourne à la catastrophe : Kim et Alec ne peuvent plus se supporter, Ivy fait gaffe sur gaffe, une tempête tropicale empêche tout le monde de s'échapper... Crises de nerfs, crises de rire, file attirance... Comment Neil et Mia vont-ils sortir de cette semaine mémorable ?





Et du 20 janvier 2018 avec la seule sortie, celle des Emma Green avec "Jeux imprudents", tome 4 (numérique).

Résumé :
Pour eux, la vie a cessé d'être un jeu !
"A 17 ans, je fuis l'enfer, ma famille d'accueil et le désert du Névada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c"est mon amour d'enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu'à 11, il a traversé le pire. Et j'étais là.
Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s'est reconstruit sans moi et s'est métamorphosé : je l'ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C'est bien joli, tout ça... Mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d'avant qu'il veut tant oublier, j'ai tout à perdre. Harry compris, mais j'ai trop besoin de lui pour renoncer.
Il avait juré de ne jamais m'abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d'enfants ?"
Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd'hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s'apprivoiser à nouveau, s'unir enfin, se tendre la main... Et ne plus jamais se lâcher.
Volume 4 sur 6.


Et vous les livrauvores, quels sont les sorties livresques que vous attendez pour la semaine à venir ? Je suis toute ouïe !

vendredi 12 janvier 2018

Mille soleils de Nicolas Delesalle

Résumé :

Ils sont quatre, réunis en Argentine par le travail et des passions communes. Vadim le taiseux aime la physique des particules, et le bel Alexandre a installé des panneaux solaires sur les 1600 cuves de l'observatoire astronomique de Malargüe. Avec ses yeux clairs, Wolfgang est un astrophysicien rêveur, spécialiste des rayons cosmiques d'ultra-haute énergie. Quant au jeune Simon (qui consulte toujours Clint Eastwood avant de se décider), il doit écrire un article sur ces rayons pour le CNRS.
Ils ont quelques heures pour parcourir 200 kilomètres de piste et prendre leur avion à Mendoza. Pourtant, en une seconde, leur existence va basculer.
Que faire quand le drame survient et que, du haut d'un volcan, seul le ciel immense de la pampa vous contemple ?


Avis :

Pour ma part, c'est la premier livre que je lis de l'auteur et ce fut une magnifique découverte ! J'ai même une anecdote à vous raconter et que j'ai eu la chance de raconter à Nicolas mercredi, lors de sa séance de conf-dédicace à la librairie de Paris. Je venais de recevoir le livre, j'ai commencé à lire les premiers chapitres comme je le fais à chaque fois qu'un nouveau livre fait son entrée à la maison sauf que voilà, j'ai vite été happé par les lignes de ce huis clos à ciel ouvert. Résultat des courses, j'avais oublié d'aller récupérer ma fille à l'école et c'est la maîtresse qui m'a appelé et m'a fait sortir de ce huis clos que j'avais déjà bien entamé !

Wolfgang, Vadim, Simon et Alexandre auraient dû se douter que cette journée n'était pas une journée comme les autres, et qu'elle n'allait pas être des plus joviales pour ces messieurs. Ils prennent la route pour rejoindre Mendoza où un avion devait les mener à Buenos-Air sauf que voilà tout ne va pas se passer comme prévu...

On va apprendre à connaître chacun des personnages, s'attacher un peu à eux, savoir comment ils se sont rencontrés, depuis quand ils se connaissent... Puis d'un seul coup, l'auteur va enclencher la deuxième pour nous propulser dans cette voiture qui dévale les routes, Vadim va perdre le contrôle du véhicule, va s'ensuivre alors une longue scène où l'on va vivre avec ces hommes l'accident. Nous sommes spectateurs, nous ne pouvons rien faire, nous assistons tout comme le narrateur impuissant à ce qui arrive à ces quatre hommes.

Vadim est peu bavard. Les mots ce n'est pas pour lui. On découvre au fil des pages la raison, et personnellement, cela m'a touché, j'ai été touché par cet enfant qui n'a pas pu s'épanouir et que cela l'a suivi jusqu'à l'âge adulte. Il est difficile de se défaire de ses mauvaises habitudes ! Toujours est-il qu'il est un brillant chercheur en physique des particules. C'est lui qui a pris le volant de cet engin de la mort. A ses côtés se trouve Alexandre. Alexandre a installé les panneaux solaires du centre de recherche.

Wolfgang est un astrophysicien, spécialisé dans les noyaux actifs des galaxies et des rayons cosmiques. Puis Simon. Ce dernier est journaliste. Il doit rédiger un article sur la semaine qu'il a vécu auprès de ces chercheurs.

Ils croiseront une routarde. Ce sera la seule et la dernière personne qu'ils croiseront mais ça, ils ne le savent pas encore. Elle s'appelle Mathilde. C'est une dame d'un certain âge qui en a eu marre de sa vie trop bien, trop propre, trop lisse et a décidé sur un coup de tête de prendre le large et de parcourir le monde... Nicolas reviendra sur elle et nous prendrons plaisir à savoir ce qu'elle devient.

A 9h23'58" : fin du voyage pour ces hommes. La voiture sort de la piste, puis fait des tourner-bouler. Les passagers essaient tant bien que mal de se tenir à ce qu'ils peuvent pour rester entier, en vie...

La véritable "histoire" commence enfin et nous, lecteurs sommes pris dans un engrenage auquel on n'a pas envie de se défaire. On se demande ce qui se passe, comment ça se fait ? Que s'est-il passé ? Est-ce que tout le monde va bien ? Qui est vivant ? Y a-t-il des survivants ?

C'est ainsi que l'on va pouvoir suivre tour à tour ce qui se passe dans la tête des personnages, connaître les pensées les plus sombres, les plus douces, les plus simples, les plus heureuses. Lorsque la mort nous touche, nous frôle, on voit la vie différemment...

Pour ma part, je trouve que "Simon" ressemble beaucoup à l'auteur. Certes, je ne le connais pas mais lorsque j'ai assisté à sa conférence, j'ai ressenti tout de suite cette connexion avec ce personnage. Je l'ai vu dans son regard, dans la façon qu'il a eut de s'exprimer, de m'écouter et de me raconter. Nicolas Delesalle m'a dit être assis à la même place que Simon dans ce véhicule. Cela doit être un choc pour lui, et une belle thérapie aussi de pouvoir mettre des mots sur ses maux.

J'ai aimé l'honnêteté de l'auteur, nous faire confiance en nous racontant son histoire qui est plus que touchante mais qui ne tombe pas dans le drame. Il allège le tout avec un humour que j'ai beaucoup aimé. J'ai posté un passage sur Instagram  (en cliquant sur Instagram, vous serez redirigé sur la photo) qui donne le ton et qui a eut le mérite de me faire éclater de rire. La plume de l'auteur est simple, sans chichi, brut. Ce n'est pas un travail de journaliste qu'il nous offre mais son vécu, du personnel mais avec une touche de fiction qui apporte beaucoup à ce récit.

J'ai adoré ma lecture, j'ai aimé la façon dont été agencé les chapitres qui sont des heures. On suit ainsi le récit dans le temps. Ce qui a été long pour eux a été court pour nous. Mon seul regret est que nous n'avons pas d'épilogue pour savoir comment va tout le monde même si j'ai pu constater qu'un des personnages de cet accident était bien portant 😉.

En  conclusion : à lire de toute urgence, dépaysement garanti dans ce huis clos où la pampa est reine.


Note : 9,5/10


Je remercie Préludes Editions pour cette magnifique lecture.

Hot Love Disaster de Cécile Chomin

Résumé :

Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! –, le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis forcée de suivre afin de trouver l'inspiration pour mon prochain best-seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j'avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet.

Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et, puisque l'enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple.

Disaster, parce que la vie, quand c'est compliqué, c'est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j'ai parié avec ma meilleure amie que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ?

Je peux le faire, je peux tenir. Enfin... tant qu'il n'enlève pas son T-shirt.


Avis :

Je ne pensais pas que c'était possible mais ce tome est meilleur que le premier ! Vous n'êtes pas obligée de lire le premier tome pour lire celui-ci. Ce n'est pas une suite à proprement parler, ce tome est consacré à Maïa alors que le premier était consacré à Lydia (sa meilleure amie) mais comme c'est un intégral, autant faire les choses bien et commencer par le commencement.

Maïa est jeune femme, belle, célibatante et accessoirement auteur ! Les mecs ? Uniquement des coups d'un soir ! Son adage ? Pas d'attachements, pas de sentiments, juste une partie de jambe en l'air et basta !

Le problème de Maïa ? La pire chose qui puisse arriver à un auteur, la panne de la page blanche ! Elle n'a plus aucune inspiration, rien. Son éditeur (ou le tyran, ça dépend de quel point de vue on se place en fait) est homo (vous allez comprendre pourquoi je vous le précise), lui a suggéré plusieurs idées dont écrire une autobiographie, avec sa vie mouvementé, il y aurait de quoi faire des tomes à profusion mais c'est sans compter sur sa tête de mule ! Alors, il lui a trouvé une super inspiration, une super idée, elle va écrire un polar ! Son éditeur va faire des pieds et des mains ou des fellations (rayez la mention inutile) pour que Maïa puisse suivre à la trace un flic en fonction ! Et ça tombe bien, ce flic, elle le connaît... ou pas ! Oui, Maïa fait un vrai blocage sur les prénoms, impossible pour elle de s'en rappeler ! Et je dois vous dire que ça va apporter une pointe d'humour à cette histoire qui l'est déjà !

Maïa est un phénomène à elle toute seule ! La première rencontre avec ce flic est à marquer d'une pierre blanche dans le calendrier, c'est d'un comique à tout épreuve, tellement drôle et improbable qu'on se dit que ce genre de choses ne peut arriver qu'à Maïa !

Fabien, Ludovic, Julien ou je ne sais quoi, je crois que je suis devenue comme Maïa, impossible pour elle de retenir son prénom, à se demander comment elle fait avec ses amis ! Ça va mettre notre flic en pétard, et il va essayer de lui graver son prénom dans le crâne ou ailleurs...

Donc, la première rencontre de Maïa et Antoine (Julien ?) va être assez folklo mais ils ont besoin l'un de l'autre pour se sortir chacun de leur ennuis respectif. Maïa a besoin d'écrire un best seller et Marc (Fabien ?) a besoin de se trouver une fiancée pour que sa famille le laisse en paix ! C'est ainsi qu'ils vont concocter tous deux (plus Maïa en fait !) un plan machiavélique et s'aider mutuellement...

Vous l'aurez compris, ce nouveau tome est encore un gros coup de cœur pour moi, Cécile a une plume tellement belle, fluide, addictive, drôle, plaisante, agréable que les pages défilent et on ne s'en aperçoit pas ! J'ai lu ce livre à la vitesse de la lumière et j'en redemande ! Ça tombe bien, je suis en pleine lecture du tome 3 😀. C'est beau les intégrales n'est-ce pas ?


Note : 10/10

jeudi 11 janvier 2018

Wild love, saison 2 de Chloe Wilkox

Résumé :

Sont-ils vraiment prêts à s'aimer envers et contre tous ?

Pour sauver Casey, celui qui a su lui redonner le goût de vivre, Alana est prête à tout, même à se sacrifier, même à le quitter...
Mais Casey Lewitt n'est pas du genre à renoncer. Après tout ce qu'ils ont vécu, le bad boy de Hollywood ne compte pas en rester là.
Les deux amants écorchés vifs ne sont pas au bout de leurs peines car, même s'ils parviennent à se retrouver, la passion n'est pas leu seul danger qui les guette...


Avis :

Dès que j'ai reçu ce livre, je me suis jetée dessus parce que la fin de la saison 1 appelait irrémédiablement la suite ! Alana avait décidé que pour le bien de Casey et pour le sien, il fallait mettre un terme à leur idylle, qu'il finirait par l'oublier et passer à autre chose. De son côté, elle avait cédé à toutes les propositions que sa mère lui a faite pour que Casey n'ait aucun problème.

Elle se sent redevable à l'homme qui a su l'écouter, qui a su l'aimer, qui a su lui redonner le goût à la vie. Elle lui devait bien ça selon elle. Mais lui, il n'est pas prêt à la laisser s'en aller, il a trouvé sa bouée de sauvetage, celle qui le comprend, celle qui le soutient, celle qui le rend meilleur qu'il ne l'est, celle qui connaît le vrai Casey.

Si Blanche-Neige a décidé de jeter l'éponge et de ne pas laisser leur amour la chance de voir s'épanouir, ce n'est clairement pas le cas de Casey ! Monsieur #TabletteDeChocolat va tout faire pour la récupérer qu'elle le veuille ou non ! Ce n'est pas ses parents qui vont lui faire peur bien au contraire, c'est mal connaître Casey.

Mais pour arriver à ses fins, Casey va faire la pire chose que l'on puisse faire à une personne : la trahison... En effet, pour garder celle qu'il aime auprès de lui, pour sauver celle qu'il aime, il va aller voir une personne qui va le sortir de ce merdier... Ou pas. Est-ce que Casey pourra sauver leur amour ? Est-ce qu'il ne sera pas trop tard ? Est-ce que Blanche-Neige a envie de sauver son couple ? Son cœur ? Son corps ? Sa raison ? Parce que oui, ça lui déchire le cœur, l'âme d'abandonner Casey mais n'est-ce pas la peur qui l'a fait fuir au départ ? La peur est son ennemie de toujours. Aura-t-elle la force de pardonner Casey cette trahison ? En aura-t-elle seulement l'envie ?

Cette seconde saison est à vous couper le souffle ! Chloe n'y est pas aller avec le dos de la cuillère, il faut dire qu'elle a torturé ses personnages jusqu'au bout ! Je vous le dis, c'est un auteur sadique qui aime jouer avec ses personnages, avec le cœur de ses lectrices ! Plus je tournais les pages, plus j'étais prises dans les filets de l'auteur, je ne pensais pas qu'il était possible de nous faire une histoire aussi extraordinaire avec des personnages tortueux et torturés qu'ils sont.

L'histoire oscille toujours entre le passé et le présent des deux personnages, surtout sur celui de Casey qui est passionnante ! J'avais une vague idée de ce qu'il avait vécu mais le voir écrit, c'est incroyable, et Chloe y est allée encore plus fort que ce que je ne l'avais imaginé.

Nous avons la chance d'avoir le double point de vue dans cette saison également. Nous avons le droit d'entrer dans la tête de Casey, ce qui m'a le plus intéressé, le plus captivé. Lire ce que pensait Alana est un plus considérable parce que l'on peut avoir son point de vue en dehors des scènes.

Les joutes verbales sont moins présentes mais tout aussi cinglante, j'ai adoré ses moments où la répartie est reine !

La plume de Chloe est fluide, simple, légère et terriblement plus addictive que la première saison. Les intrigues sont nombreuses, l'histoire addictive, les rebondissements à la pelle, des personnages attachants, l'histoire n'est pas redondante, j'avais peur de m'ennuyer mais je n'ai pas eu le temps de me poser de questions sur ce point.

La fin, l'épilogue de fin est juste géniale ! Je trouve que c'est une magnifique fin, une histoire qui se clôture comme elle l'a commencé avec beaucoup de volupté et de paillettes dans les yeux.

En conclusion, si vous n'avez pas encore cédé à la première saison, je ne peux que vous recommander la lecture de la nouvelle saga de ma copine Chloe qui a assuré comme d'habitude d'ailleurs 😉 !


Note : 9,5/10


Je remercie les éditions Addictives pour cette belle lecture.

#02 : TTL


Hello,

Comment allez-vous ? Voici mon second article sur le "Throwback Thursday Livresque". Je dois vous avouer que pour le thème de cette semaine, j'ai eu un peu de mal, j'avais peur de me tromper ou d'avoir compris le thème de travers.

J'ai fais mouliner mes méninges pendant quelques jours avant de vous trouver the livre dont j'avais envie de vous parler aujourd'hui. Mais revenons avec le thème de cette semaine qui est :



J'ai donc décidé de vous parler de "Les dix lois de l'amour" de Suzette Francis que j'ai lu l'été dernier et que j'avais énormément aimé !
En cliquant sur l'image, vous serez redirigé vers ma chronique

Cette lecture a été incroyable du début à la fin. La protagoniste qui avait le cœur sur la main et qui s'est fait avoir de la pire des façons et dont les enchaînements qui ont suivis ne laissaient plus de lueur d'espoir mais...

Voici le résumé du livre :

Sur le point de se marier, Lenny reçoit un message : Ralph, qui partage sa vie depuis neuf ans, lui annonce qu'il la quitte pour une autre... Non sans avoir au préalable vidé leur compte en banque !

Beaucoup sombreraient, mais pas elle ! Son métier de gynécologue la passionne, ses amis la distraient, ses nouvelles conquêtes lui changent les idées...

Mais surtout, elle a décidé d'être heureuse ! Et de fonder une famille, quoi qu'il arrive. Pour cela, Lenny a édicté dix règles. Dix lois pour ne pas se perdre sur le chemin de l'amour.

Un extrait de ma chronique :

Il n'y a rien de meilleur que d'écouter la voix de son cœur que sa raison parfois... Le bonheur est parfois à portée de mains mais on ne le voit pas forcément...

Et vous les addicts, quel livre auriez-vous choisit pour le thème d'aujourd'hui ?

mercredi 10 janvier 2018

Hot Love Challenge de Cécile Chomin

Résumé :

Hot, comme Julien, alias mon boss terriblement sexy, qui est aussi l’être le plus odieux et le plus détestable du monde. Julien, qui m’oblige à le vouvoyer alors qu’on se connaît depuis l’époque où on était bourrés d’hormones et de boutons, et qui, accessoirement, est également l’heureux invité du mariage de ma meilleure amie Sophia....

Love, parce que je suis réquisitionnée à J_– 7 pour aider Sophia dans les derniers préparatifs de son mariage – privilège ô combien réjouissant réservé à mon statut de témoin. Sophia est folle amoureuse de son futur mari. Et folle tout court, ce qui laisse présager une semaine très, très chaotique. Surtout avec Julien dans les pattes.

Challenge, comme le défi que me lance la vie pour les sept jours à venir : assurer en tant que témoin, ne pas étriper Julien. Ah, et surtout : ne pas coucher avec lui.


Avis :

Comme je vous le disais, je me suis lancée dans le marathon "Hot Love Challenge" Intégral mais pour faire moins lourd et parce que ce sont trois histoires distinctes, voici mon avis sur le premier tome.

C'est l'histoire de Lydia, jeune femme, drôle, attachiante, avec beaucoup de caractères et une répartie d'enfer mais pas que ! Elle a un coté "fofolle" qui fait qu'on ne peut que l'aimer.
Lydia : mais elle me faisait peur parfois, j'avais l'impression qu'à certains aspects c'était moi !

Sophia et Maïa sont ses deux meilleures amies, elles sont très différentes l'une de l'autre mais elles sont amusantes, surtout Maïa.

Julien ou Monsieur Casse-couille est son patron, beau, sexy, autoritaire et un brin possessif.

Avant de travailler ensemble Lydia et Julien ont grandit dans le même village et ont donc un passé en commun, ce qui les va les amener à cohabiter ensemble dans une splendide demeure, pendant une très longue semaine, pour le mariage de leurs amis communs. L'histoire se déroulera donc en une semaine, sept jours mouvementés, ce qui va s'avérer être très cocasse car Lydia et Monsieur Casse-couille ne peuvent pas s'encadrer et le jeu du je t'aime moi non plus sera rondement bien mené ; on passe un excellent moment.

La répartie des deux protagonistes est cinglante pour ne pas dire sanglante, ces joutes verbales sont plaisantes pour nous, lecteurs et absolument pas too much.

Ce qui m'a plu dans ce livre, c'est que c'est moderne, drôle, le langage familier qu'utilise l'auteur passe comme une lettre à la Poste et j'ai aimé ! J'adore la plume de Cécile Chomin !

J'ai aimé de bout en bout son roman, il n'y a rien à changer ! J'ai été triste à la fin en devant refermer mon livre mais je savais que j'allais me replonger tout de suite dans l'univers hot de l'auteur donc ma peine fut de courte durée.

Je vous livrerai mon avis sur le "Hot Love Disaster" prochainement 🙂.

En conclusion : coup de cœur pour cette première histoire que je vous recommande chaudement !


Note : 10/10

Le lilas ne refleurit qu'après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

Résumé :

A New-York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c'est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l'autre côté de l'océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quand à l'ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes...
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes.
A travers les continents, de New-York à Paris, de l'Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l'Histoire n'oublie jamais les atrocités commises.


Avis :

Trois femmes.

Trois vies.

Trois destins qui seront amenés à se croiser.

Caroline vit à New-York où elle travaille pour l'ambassade française. Elle envoie des colis aux orphelins français jusqu'au jour où de l'autre côté de l'océan, la guerre éclate. Caroline va essayer d'agir au mieux, de ce qui lui semble juste. Elle va essayer d'avancer dans la vie, quitte à ce que cela fasse mal. Caroline est une femme franche, honnête mais aussi timide et douce. Elle a le cœur sur la main ; elle donne de son temps, elle donne de son argent pour aider les autres. C'est un personnage fort attachant pour lequel on ne peut qu'avoir de la sympathie pour elle.

Kasia est une adolescente polonaise qui perd sa condition d'enfant pour travailler dans la résistance. Elle est un messager. Elle est jeune, c'est une enfant. La moindre erreur pourrait lui être fatale... Cette jeune, très jeune fille va traverser des évènements inimaginables, impensables tant c'est terrible ! Ce dire que des êtres humains ont osé faire subir à d'autres humains ces atrocités est abominable ; c'est la partie du livre qui m'a retourné complètement ! Il faut avouer que l'auteur a fait un remarquable travail à ce niveau parce que parfois j'avais la sensation d'être moi-même au cœur de l'action !

La douleur, la faim, la perte, la peur sont des mots clés dans cette histoire. Le camp de concentration, ces personnes qui subissent ses terribles choses, les survivants qui subsistent tant bien que mal. C'est révoltant, répugnant, agaçant, cela donne envie de monter au créneau et de demander à ces personnes si ça ne leur fait rien de faire souffrir d'innocentes personnes.
Kasia est un personnage fort, elle tient bon, coûte que coûte, je l'admire pour ça ténacité, pour sa force de caractère, pour sa force de vivre.

Herta est un docteur allemand. Le gouvernement SS va lui faire une proposition qu'elle ne pourra refuser. On lui donne l'occasion de montrer ce qu'elle vaut sauf qu'une fois embauchée, elle va vite déchanter ou je vais vite déchanter... En effet, tel un robot, sans âme, sans conscience, Herta va faire subir des atrocités aux prisonnières. Elle se servira d'elles comme de cobayes où elle infligera souffrance, torture pour finir par la mort qui finalement est la délivrance pour ces gens torturés. J'ai eu l'impression qu'Herta était hermétique à tout ce qu'elle faisait, à tout ce qui se passait sous ses yeux. Était-ce un mécanisme d'auto-défense ? Était-ce une façon pour elle de parvenir à ses fins les plus vils ? Quel était son but dans tout ça ?!

Ces trois femmes sont différentes des unes des autres, on les admire pour ceux qu'elles font, pour ceux qu'elles sont oui mais à l'exception d'une qui sur le dictât des hommes sera le pantin de ces personnes sans se soucier de si ce qu'elle fait est bien ou mal alors qu'en réalité, c'est bien pire que ça, c'est atroce !

Nous naviguons en eaux troubles à travers ces pages, à travers ces chapitres qui sont alternés entre ces trois femmes. Elles ne nous laissent pas indifférentes, elles nous touchent en plein cœur grâce à la puissances mots. Les mots sont forts, les mots sont bruts, les mots sont durs mais sont aussi doux et peuvent décrire le meilleur de nous.

N'ayez pas peur de la taille de ce livre, de ces pages envoûtantes où l'auteur a su mener une intrigue forte et d'une main de maître incroyable. Son récit est riche en rebondissements, Martha Hall Kelly nous réserve de belles surprises parce que oui, il y a des moments joyeux qui nous sont décrits mais aussi les pires avec ces atrocités.

La plume de l'auteur est incroyable ! J'ai eu l'impression d'être dans le livre, de faire partie intégrante de cette histoire, je me suis sentie bien plus que lectrice, spectatrice ; cela m'a même effrayé par moments tant j'ai été absorbé par ce récit fort.

J'ai été touché par Kasia, par cette enfant qui devient femme bien malgré elle. On lui a volé son enfance, on lui a volé sa vie sans aucune commune mesure. J'ai beaucoup aimé Caroline qui est un personnage incroyablement bon et qui nous redonne foi dans le genre humain.

La période que nous dépeint l'auteur est emplie d'horreurs, on ne va pas se leurrer mais heureusement que le récit ne tourne pas que pendant la période de la guerre parce que Martha Hall Kelly nous montre un après-guerre où l'espoir fait vivre.

Tout ça pour vous dire que malgré le thème abordé, la période dans laquelle nous nous trouvons, Martha Hall Kelly nous offre une histoire où les personnages sont la clé d'un récit fort, tortueux. L'alternance des points de vue est un point fort important, cela immerge totalement le lecteur dans ce récit qui nous prend aux tripes.

Ne vous laissez pas effrayer par la taille de ce bébé, par le poids de ce bébé, tout est à l'intérieur et Martha Hall Kelly a bien œuvré, il ne vous reste plus qu'à vous laisser porter par ces pages d'histoires...


Note : 9/10


Je remercie les éditions Charleston pour ce service de presse.

mardi 9 janvier 2018

#02 : TTT


Hello,

Comment allez-vous ? Voici le "Top Ten Tuesday" ("Top Dix du Mardi"). C'est Frogzine qui a repris le concept pour les francophones. Ce sera une façon pour vous de mieux me connaître en répondant à quelques questions mais aussi pour moi, à mieux vous connaître en lisant vos réponses à ces questions, que ce soit ici ou les réseaux sociaux !

Le thème du jour est :

"Vos 10 résolutions livresques de 2018"

1. Lire moins de livres que 2017
Vous allez me dire mais elle est folle ! Pas du tout, je voudrais consacrer un peu de temps à d'autres activités que la lecture 😉.

2. Diminuer ma PaL
Un phénomène que beaucoup de livrauvores connaissent mais j'ai des livres qui sont dans ma PaL depuis plus de 3 ans, je pense qu'il est grand temps de les sortir !

3. Réussir mon challenge ABC... 2018
Parce que celui de l'année dernière a été une catastrophe !

4. Acheter moins de livres pour diminuer ma PaL
C'est tout bête mais c'est un cercle vicieux mais en même temps comment ne pas céder à la tentation avec toutes ces sorties livresques ?

5. Arrêter de lire les premiers chapitres des livres que je reçois
Alors oui, j'ai un mauvais tic, dès que j'ai un nouveau livre entre mes mains, je ne peux m'empêcher de lire les premiers chapitres.

6. Utiliser un vrai marque-pages
Alors oui, je prends tout ce qui me tombe sous la main que ce soit un ticket de caisse, de ticket de métro, facture... Bref, je prends tout sauf un vrai marque-pages.

7. Prendre des notes des livres que je lis
Et oui, cela m'évitera de relire en diagonal pour faire mes chroniques 😀.

8. Essayer de prendre de l'avance sur le blog
Comme vous avez pu le remarquer, j'ai une tendance à être en retard ou à prendre facilement du retard...

9. Du nouveau contenu
Tous les ans, je mets en place de nouveaux contenus, nouveaux rendez-vous et autres. J'ai envie de continuer, d'innover et de vous proposer davantage d'articles autour du livre.

10. Trouver de bons partenaires
J'ai décidé d'avoir de vrais partenaires, d'avoir de vrais échanges avec eux ce qui m'amènera à vous proposer plus de contenus, à vous faire découvrir des merveilles, faire plus de concours sur le blog (car la nouvelle politique de Facebook est un peu chiante.).


Quels sont vos résolutions livresques pour cette année ?

Honorables intentions de Fabiola Chenet

Résumé :

Londres, 1868

Comme chaque année, la nouvelle saison des bais va s'ouvrir ! A cette période, chaque famille ambitionne de sceller un noble et riche mariage...

Bien malgré elle, Kate Houtton doit être présentée dans le grand monde. Jusqu'ici, les honneurs et les invitations mondaines étaient réservés à Charlotte, sa sœur cadette, ce qui convenait parfaitement à Kate. Mais cette année, lady Martha, leur grand-mère et dépositaire de l'héritage familial, a posé ses conditions : la cadette ne pourra convoler qu'une fois l'aînée dûment mariée. Quelle déconvenue pour les filles Houtton... Qu'en sera-t-il des activités que Kate a jusque-là réussi à tenir secrètes ? Charlotte devra-t-elle renoncer à son amour pour Arthur ? La jeune femme est pourtant loin de se douter que, sur la liste de ses soupirants, figurera le séduisant John Barnes...


Avis :

Je vous présente ma chronique sur ma première lecture de l'année ! Sortez le champagne s'il vous plaît ! Ok, il est un peu trop tôt, prenez une bonne tasse de thé pour déguster mon billet avec volupté.

J'ai été agréablement surprise par ce récit, par cette histoire, par la plume de Fabiola. J'ai été totalement bluffé, sous le charme, j'en veux, j'en redemande !

Comme chaque année, la saison des bals permet aux familles de marier leurs filles à un beau parti. Sauf que voilà, c'est le tour de Kate de faire son entrée bien malgré elle dans la grande société. Elle ne sent pas à l'aise dans ce monde qui n'est pas le sien, elle préfère la simplicité.

Kate détonne avec le reste de sa famille, elle n'y a pas sa place, elle n'y est pas aimée, elle le sent, elle le ressent. Au début, ça lui faisait un mal de chien puis au fil du temps, elle s'en est accommodée mais heureusement que sa grand-mère est là pour la soutenir, pour égayer un peu sa vie qui est très bien chargée ! Kate est une jeune femme qui n'est pas née au bon endroit, au bon moment mais... Qui sait ce que le destin lui réserve ?

Charlotte, la sœur de Kate est son contraire. Elle est d'une beauté incroyable, elle aime plaire et se faire courtiser comme la bienséance y autorise les messieurs de la noblesse. Le rêve de Charlotte ? Se marier à un bon parti sauf que tant que Kate, sa sœur aînée ne s'est pas faite passer la bague au doigt, elle ne pourra pas se marier !

Pour Charlotte, ce n'est absolument pas envisageable. En effet, elle se fait courtiser par un homme très charmant et ô combien respectable, riche, répondant à tous les critères de sélection de la demoiselle. Dès lors, son courtisan aura l'idée de faire appel à son cousin John...

Pour rembourser une dette d'honneur, John Barnes est sommé par son cousin Arthur, de solder sa dette ; ce qui lui permettra par la suite de se marier avec sa promise. Sauf que voilà, John est connu ; et les personnes de son entourage savent qu'il n'est pas homme à se faire passer la corde au cou surtout par une femme qui n'est pas spécialement des plus agréables à regarder selon les codes de la société... Il semblerait que la nature ait été généreuse avec une seule des filles Houtton et que ce soit Charlotte qui ait été choisi. Si Kate n'est pas une femme fatale, elle en reste pas moins une femme forte et intelligente.

John doit épouser Kate mais cette dernière n'est pas dupe. Pourquoi un aussi bel homme voudrait avoir pour épouse cette grande demoiselle qui porte d'horrible lunette constamment sur le nez ? John est agréablement surpris par Kate, par son intelligence, par sa culture puis il faut bien l'avouer, elle est intrigante comme tout ! C'est ainsi qu'il décide de conclure le marché de sa vie avec Kate Houtton...

Le marché que lui propose John pourrait signer sa liberté. Plus aucunes contraintes, plus besoin de se cacher pour aller faire ses affaires en douce mais elle refuse de dévoiler ses secrets à quiconque. Alors, elle se met à négocier un marché avec John qui est estomaqué par cette jeune femme qui en a dans le pantalon, bien plus que ces messieurs ! Mais est-ce que Kate est prête à accorder sa confiance à cet homme qu'elle connaît à peine ? Est-ce qu'elle est prête à sceller son avenir à cet homme qu'elle trouve charmant ? Est-ce que Kate pourra museler ses sentiments avant qu'elle ne soit prise dans une spirale infernale ?

Kate m'a fait penser à Rebelle, l'une des princesses Disney. Que ce soit pour son caractère, son physique... Bref, Rebelle représente bien Kate !

Ce livre historique est génial ! Ça faisait longtemps que je n'en ai pas lu d'aussi bon, j'ai été époustouflé ! Même si on voit où l'auteur veut nous mener, on se laisse vite prendre au jeu de cette fabuleuse romance historique. Je vous rappelle qu'à cette époque les dames n'avaient pas de droits mais avaient des devoirs mais Kate n'est pas née à la bonne époque mais elle chérie tellement sa vie, sa liberté, qu'elle est prête à tout.

Si la romance est somme toute classique avec des personnages attachiants, l'importance ici est la psychologie des personnages qui ont été superbement bien travaillé. Fabiola a su tisser une belle toile qui a pour noyau Kate. Autour d'elle gravitent des personnages tous intéressants, tous importants qu'elle mène finalement d'une main de maître !

La plume de l'auteur est belle, simple, fluide et très addictive ! J'ai lu ce livre en une bouchée de pain ! Je ne voulais plus lâcher ma lecture tant j'ai été happé par les pages. Mon seul regret, c'est que c'est déjà la fin, j'aurai aimé en avoir davantage. Mon regret bis, c'est que la nouvelle gratuite est disponible qu'en numérique 😉.

En conclusion : les fans de romance historique, cette histoire est à découvrir d'urgence ! Et pour les non-fans, je suis sûre que vous aimerez découvrir l'histoire de Kate.


Note : 9/10


Je remercie Diva Romance pour cette belle lecture !

lundi 8 janvier 2018

Madeleine Project de Clara Beaudoux

Résumé :

"Elle s'appelait Madeleine, elle aurait 100 ans en 2015. Je m'appelle Clara, j'ai 31 ans. Nous ne nous sommes jamais connues pourtant nous partageons le même appartement, ou du moins l'avons-nous partagé à différentes époques. Madeleine y avait vécu vingt ans. Elle est morte un an avant que je ne m'y installe, l'appartement avait été entre-temps refait à neuf. Interstice préservé de l'oubli, la cave avait été abandonnée en l'état. J'y ai découvert, après en avoir scié le verrou, rangée, empaquetée dans des cartons, la vie de Madeleine, objets, photographies, lettres. Je m'y suis plongée."
Clara décide alors de mener l'enquête et de la partager sur Twitter. Qui était Madeleine ? Comment a-t-elle vécu ? Qui a-t-elle aimé ? Roman du réel, reportage photo, ce livre 2.0 réunit les quatre saisons du "Madeleine Project".


Avis :

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais j'avais assisté à la mini-conférence de "Madeleine Project" où l'auteur nous faisait la joie de nous donner envie de lire son livre, de connaître le personnage de Madeleine qui est en réalité bien plus que cela parce qu'avant d'être un personnage dans un livre, Madeleine était une personne comme vous et moi, bien vivante et qui a eu une vie des plus trépidantes, des plus passionnantes.

Celles et ceux qui me connaissent, savent que Twitter et moi ce n'est pas le grand amour. Ce qui m'a tout de suite intrigué dans la rédaction de ce livre, c'est ce format. Comment dépeindre la vie d'une personne en si peu de caractères ?

Puis, j'ai commencé à lire, à découvrir cette plume, cette histoire hors du commun parce qu'il n'y a pas deux livres comme celui-ci, vous pouvez me croire ! C'est la première fois que j'en lis aussi gros, aussi concis, aussi droit et enrichi d'autant de photographies qui apportent un plus considérable à son récit !

Le livre se découpe en 4 saisons comme la pizza 😉. Chaque saison retrace les jours où l'on voit les réflexions, les découvertes de Clara qui sont toutes pour le moins pertinentes.

Comment Clara a eu l'idée d'explorer la vie de Madeleine ? C'est très simple, elle avait des choses à y mettre dans sa cave sauf que voilà, il restait encore les choses de l'ancienne occupante, Madeleine. Elle entreprend alors de faire un peu de ménage. Pour je ne sais quelle raison mais Clara aussi, elle prend des photos et jette les choses moisies ou en décompositions. Puis au fur et à mesure de ses découvertes, Clara va être piquée par la curiosité puis elle va commencer à poser ses réflexions sur Twitter. Au début, c'était juste comme ça mais au fil du temps, les aventures de Clara et de Madeleine prennent de l'ampleur jusqu'à nous donner un magnifique bébé !

Clara a offert une seconde vie à Madeleine, on regrette qu'elle soit partie si tôt parce que je suis sûre que vous aussi vous aurez aimé faire connaissance de Madeleine qui était un sacré personnage.

"Madeleine Project" dresse le portait de cette femme hors du commun qui a failli partir sans tirer sa révérence dignement, et Clara a réparé cette bévue avec son projet. On ressent tout le travail de journalisme qui a été effectué dans ce livre. Ne vous attendez pas à lire un roman, ce n'en est pas un. Il s'agit d'une compilation de Tweets où l'on fait des découvertes, où Clara s'interroge avec les internautes sur la vie de Madame Madeleine.

J'ai beaucoup aimé la façon dont Clara a géré le projet sur Madeleine. On ressent toute l'admiration qu'elle ressent pour cette dame qui a failli disparaître sans un dernier hommage. Clara s'exprime avec beaucoup de respect, de retenue avec un grand besoin de savoir, avec une grande sensibilité qui est beau à lire, à découvrir.

Mon seul regret, pour connaître le fin de cette magnifique histoire, il faut se rendre sur Twitter. En tout cas, si vous ne connaissez pas encore "Madeleine Project" et que vous aussi, vous avez envie de faire la connaissance de cette grande dame, je ne peux que vous recommander la lecture de ce magnifique hommage.


Note : 9,5/10


Je remercie le Livre de Poche pour cette magnifique lecture !

#101 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?


Bonjour,

En ce lundi, jour de rentrée scolaire pour les enfants que les parents pleurent à chaudes larmes devant la porte de l'école, je vous présente mon c'est lundi !

Petite semaine lecture pour moi la semaine dernière avec :


Je lis actuellement :
Ce livre regroupe les 3 livres de la saga "Hot Love". Je me suis lancée dans un marathon Cécile Chomin. Du coup, comme j'avais un peu oublié les premiers tomes, je me suis lancée dans la lecture intégrale. Je suis actuellement au milieu du premier tome à savoir "Hot Love challenge". Ne vous étonnez pas quand vous verrez paraître mes chroniques sur les livres, je n'ai pas encore perdu la tête si je vous présente trois fois la même première de couverture 😜 !

Je lirai ensuite :
Et je verrai au gré de mes envies pour mes autres lectures.

En attendant, que lisez-vous mes chers livrauvores ? Je suis toute ouïe !