jeudi 23 novembre 2017

La fille au Mitote de Marceline Bodier


Je remercie Marceline pour ce service de presse.


Résumé :

Mitote (prononcez mi-to-té) : définit chez les Toltèques l'inconscient, qui crée une sorte de brouillard – fait de nos secrets - entre les autres et nous.

Été 1979. Stéphane, Jean-Jacques, Blaise et Agatha vivent un été enchanté, bercés par la musique de Led Zeppelin et leurs rêves de gloire.
Devenus inséparables, les trois garçons emménagent ensemble à Nancy pour poursuivre leurs études. Une vie de fêtes et d'insouciance… ou presque, car Stéphane, jeune homme solaire et talentueux, est aussi jalousé qu'admiré par ses camarades. Lorsqu'il est retrouvé assassiné, tous sont suspectés, en vain.

2008. Le fils de Stéphane essaye de résoudre enfin le mystère de la mort de son père, mais aussi de mieux connaître cet homme qui ne l'a pas élevé. Il entraîne avec lui la fille de Jean-Jacques, qui cherche à lever le voile sur les secrets de sa famille.

Un roman à l'atmosphère envoûtante sur le passage à l'âge adulte, qui prend le temps d'explorer les zones d'ombre de l'âme humaine.


Avis :

Au tout début, nous sommes en 2008, à des obsèques à Lincey, un petit village. Puis, l'auteur va nous faire faire un voyage dans le temps car nous allons reprendre l'histoire une semaine avant. C'est le festival Litt' à Lins', un festival de littérature et de musique qui a lieu au mois d'août chaque weekend et ce, depuis une vingtaine d'années. Ce rendez-vous est organisé par Jean-Jacques et Agatha qui sont frère et sœur, mais aussi deux enfants du pays comme on dit.

Tout se déroule comme d'habitude sauf pour Ruth, la femme de Jean-Jacques. En effet, elle a remarqué qu'un homme la regardait avec insistance. Au début, cela l'a troublé, ce qui est tout à fait normal puis, un sentiment nouveau a fait son apparition, un sentiment qu'elle n'a plus ressenti depuis des années, du désir ! Aux yeux de cet inconnu, elle s'est sentie belle et désirée. Troublée par ce qu'elle ressent, elle décide de sortir prendre l'air mais avant de comprendre son erreur, elle se retrouve a fumé une cigarette avec cet homme alors qu'elle ne fume plus depuis longtemps ! Ce qui est encore plus troublant, c'est que Ruth est du genre discrète, ce n'est pas dans ses habitudes d'agir ainsi.

Pendant qu'Agatha est avec ses amies, Françoise et Phyllis ; Blaise Lecabe, Ministre de l'intérieur, dîne à la même table que Jean-Jacques son ami d'enfance avec lequel il était brouillé depuis vingt ans.

Et on est repartie pour un tour, un voyage dans le temps avec les trois comparses Jean-Jacques, Blaise et Stéphane de 1979 à 1985. Stéphane et Jean-Jacques ont une passion commune : la musique. Entre la colocation, la musique et les études, ils mènent leur vie d'étudiants tout ce qu'il y a de plus normal jusqu'à ce qu'un événement tragique survient à la colocation, en 1985. Stéphane a été tué mais le mystère reste entier, il n'y a aucune preuve, pas de suspect, pas de coupable... L'affaire sera alors classée.

Virginie Pinard, la compagne de Stéphane a donné naissance à un garçon. Ce dernier va s'intéresser de très près à la mort de son père. De là, il va commencer à faire tout un tas de recherche, il va regarder les auditions de l'époque. Il va approcher Ruth et Jean-Jacques par le biais de leur fille Esfera. Il se fera appeler Jonathan pour ne pas éveiller les soupçons éventuels qu'il pourrait susciter... Où est-ce que cette quête de la vérité va nous mener ?

Pour un premier roman, je dois bien avouer que Marceline Bodier m'a agréablement surprise malgré les voyages dans le temps que je n'apprécie pas trop en règle général mais ici, on comprend que c'est un mal pour un bien. L'auteur a su captiver mon attention avec des personnages bien travaillés et intéressants. Ici, la psychologie est au rendez-vous ! L'intrigue est bien menée, le suspens est présent et constant jusqu'au bout.


Tout ça pour vous dire que "La fille au Mitote" est une belle découverte que je conseille à la lecture pour les amoureux de romans psychologiques.


Note : 8/10

16 commentaires:

  1. Quand on voit la couverture, on ne s'attend pas du tout à un roman psychologique 😱

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, elle n'est pas terrible... Heureusement qu'il ne faut pas juger un livre à sa couverture ;)

      Supprimer
  2. Très jolie découverte! Je pense que j'aimerai beaucoup!

    RépondreSupprimer
  3. Malheureusement, ce n'est pas spécialement mon genre pour le coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis ma belle, ce sera pour une prochaine fois ;)

      Supprimer
  4. Je ne pense pas que ce soit mon genre de lecture, mais je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends Melly, ce sera pour un autre livre

      Supprimer
  5. alors moi, j'aime beaucoup la couverture au contraire!!

    et ca me tente bien!

    je note!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu m'en diras des nouvelles Maryline !

      Supprimer
  6. Alors la couverture ne fait pas du tout envie, en effet, l'histoire, pourquoi pas ! J'aime bien quand il y a une bonne psychologie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que nous nous ressemblons sur ce point !

      Supprimer
  7. merci de ton avis mais ce n'est pas pour moi

    RépondreSupprimer
  8. J'aime ce que tu en dis, il pourrait me plaire =)

    RépondreSupprimer