lundi 5 juin 2017

Marquée au fer d'Eva Delambre

Je remercie Tabou Éditions pour ce service de presse.


Résumé :

"C'était un autre monde dans lequel nous n'étions pas encore prêts à pénétrer."
Cette phrase, issue du roman Devenir Sienne prend ici tout son sens car c'est justement aux portes de cet autre monde que commence Marquée au fer, au-delà de la soumission et de la domination, lorsque certains font du sadomasochisme et de l'abnégation totale leurs raisons d'être.
C'est le cas de Laura, qui n'a jamais douté de ce pour quoi elle était faite, et de ce qu'elle voulait vivre. Ce monde, c'est celui de Hantz, maître très exigeant, pluriel et profondément sadique. Il confrontera sa jeune soumise à toute sa perversité et à toutes ses envies. Jusqu'à devoir reconnaître l'évidence.

Ce roman n'est ni une suite ni un préquel, c'est une histoire à part entière. L'histoire de Laura et de Hantz.


Avis :

Ne vous fiez pas à sa taille et à son poids ! Ce mastodonte de la littérature érotique envoie du lourd et ce, dans tous les sens du terme ! Attention, ce livre est pour un public AVERTI. Si vous voulez connaître mon avis, c'est à vos risques et périls...

Les premières lignes donnent le ton et vous saurez si cette lecture est faite pour vous ou pas.

Nous suivons l'histoire de Hantz et de Laura où l'on pourra voir, l'on pourra comprendre la vision BDSM de Hantz, dominant dans tous les sens du terme !

Laura et Hantz sont des personnages à part entière qui se complaisent aussi bien dans leurs envies que dans leurs besoins. Laura est un puits sans fond d'abnégation envers Hantz qui le lui rend bien. Ce dernier décèle en elle une grande soumise ! Il pense qu'elle a de belle capacité à se soumettre et il veut la pousser à son paroxysme et vivre avec elle de l'inédit. Elle, soumise docile est à la recherche du dominant qui saura la comprendre, la satisfaire et la faire sienne à travers ses multiples humiliations.

Hantz a une épouse. Elle accepte son mode de vie, elle l'aime vraiment. Pour ma part, je n'aurai pas pu vivre, accepter, tolérer tout ce qu'elle laisse faire Hantz. Elle l'aime, elle le rend heureux mais elle, son bonheur est secondaire... N'est-ce pas une forme de soumission ?

La narration se fait à deux voix. Laura nous raconte ses besoins, ses désirs, ses plaisirs qu'elle ressent lorsque Hantz lui fait mal. Et oui, elle prend du plaisir à avoir mal, à souffrir mais c'est tellement bon à la fois que la douleur que lui inflige Hantz n'est rien comparé au plaisir ressenti.

Concernant les pensées, les agissements de Hantz, ce n'est pas lui qui joue au narrateur. C'est un choix étonnant de l'auteur. Avec cette différence, Eva Delambre marque son lecteur au fer...

Le choix des mots utilisé par l'auteur n'est pas dû au hasard, on sent qu'il a eut une volonté de marquer, de se démarquer, de choquer en employant des mots forts pour nous décrire les scènes de son roman.

Ce livre est profondément sombre et on se demande comment cette histoire va se terminer. On tourne les pages pour savoir ce que va devenir cette pauvre Laura dans les mains expertes de Hantz. Dans ce livre, j'ai eu l'impression de réapprendre ce qu'est le SM/BDSM à travers ce récit. Eva Delambre s'est appropriée les codes du SM pur et du BDSM pour son roman et contre toute attente, elle s'en sort avec brio.

En conclusion, les amateurs de romans SM/BDSM vous succomberez aux charmes de la plume d'Eva Delambre et voudrez vous aussi vous faire marquer au fer...


Note : 9/10

16 commentaires:

  1. Réponses
    1. Super, tu m'en diras des nouvelles Viou !

      Supprimer
  2. Je sature un peu avec les romans érotiques voire plus. Mais merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
  3. Alors, je pense que ce livre n'est pas fait pour moi.

    RépondreSupprimer
  4. Pas du tout pour moi !! Mais merci pour ton avis :)

    RépondreSupprimer
  5. Il a l'air pas mal du tout, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu m'en diras des nouvelles ma belle !

      Supprimer
  6. Pas vraiment ma came mais heureuse de voir que ta lecture t'ai plu :)

    RépondreSupprimer