mercredi 30 novembre 2016

J'habille mes amies-à travers l'Histoire : la mode des années 1950

Je remercie Nathalie pour ce service de presse.


Résumé :

Découvres la mode des années 1950 grâce à ce superbe livre d'autocollants.

Habilles les amies des dernières tenues à la mode de l'époque-qu'il s'agisse de jupes évasées pour danser le rock ou de robes du soir spectaculaires pour défiler sur le tapis rouge.


Avis :

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage car il y a des explications sur toutes les pages où l'on peut apprendre tout sur la mode des années 1950.

Les planches autocollantes sont au milieu de l'ouvrage et détachables mais ce n'est pas très pratique. Pour moi, c'était mieux quand elles se trouvaient à la fin de l'ouvrage car il y a des pages qui se sont malheureusement déchirées pendant que j'essayais de les détacher.

Ma page préférée est celle "sur le tapis rouge".

A la fin de l'ouvrage, nous pouvons laisser libre court à notre imagination ! Nous devons colorier, faire des motifs... A nous la créative attitude !! C'est un livre qui ravira toutes les créatrices en herbe, parole de créatrice !


Note : 10/10

J'habille mes amies : créatrice de mode --> Collection Hiver


Je remercie Nathalie pour ce service de presse.


Résumé :

Ce livre te proposes des idées de motifs et de couleurs à marier, ainsi qu'une foule d'autocollants-dont plus de 100 à colorier-qui te permettront de créer ta propre collection d'hiver.


Avis :

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage également et c'est l'ouvrage idéal pour s'occuper en ce moment ! Nous ne sommes pas en hiver mais presque parce qu'il fait très froid !

Les planches autocollantes sont détachables ce qui est très pratique pour nous. Il y a des autocollants à colorier au feutre parce qu'au crayon de couleurs, ce n'est pas terrible ! Je vous conseille également de colorier d'abord sur la planche autocollante avant de la coller sur les amies.
Il y a une centaine de vignettes blanches à personnaliser comme bon nous semble ! A nous d'imaginer toute une série de tenues d’hiver pour les amies. Il n'y a pas de limites, on fait vraiment ce qu'on veut ! Mais il y a quand même des conseils sur les motifs et les associations de couleurs afin de mieux les adapter pour l'hiver.
Les décors sont vraiment sympa, on se croirait vraiment en hiver !


Note : 10/10

mardi 29 novembre 2016

Nouvel Atlas de l'Histoire de France par Déborah Cohen, Antoine Destemberg, Aurélia Dusserre, Arnaud Houte.

Je remercie Autrement pour ce magnifique service de presse.


Résumé :

Comprendre l'Histoire de France en 150 cartes, graphiques et images
Cet atlas est un outil indispensable : il offre des repères clairs et documentés et une vision d'ensemble de notre histoire sur plus de dix-sept siècles. Il est structuré en quatre séquences rédigées chacune par un historien spécialisé : périodes médiévale, moderne, contemporaine et histoire du temps présent.
Les épisodes des croisades, des guerres de Religion, de la Révolution et des décolonisations sont abordés de manière chronologique, mais aussi thématique : la peste noire, la vie à la cour de Versailles, la condition ouvrière à la Belle Époque, l'évolution de la condition féminine au XXe siècle.
. Plus de 100 cartes originales et pédagogiques
. Des repères chronologiques pour chaque période
. Une Histoire vivante et claire.
Complet, accessible et synthétique : un ouvrage de référence indispensable pour décrypter le passé et éclairer le présent.


Avis :

C'est un très bel ouvrage qui a été magnifiquement réalisé et illustré ! Il n'a pas de cible de lectorat particuliers ; petits et grands peuvent parfaitement lire et consulter cet ouvrage. Il est très utile et pratique pour apprendre, conforter ses connaissances et/ou aider vos enfants à l'école.

Il y a des graphiques, des cartes, de belles images, des frises chronologiques pour aider le lecteur a bien visualisé les temps forts dans le temps.

Cet ouvrage est très complet, on nous parle de l'Histoire de France par période, c'est très pratique et ludique.

Je vous recommande grandement cet ouvrage qui pourra aider vos enfants qui sont encore à l'école ou alors si vous souhaitez approfondir vos connaissances tout comme moi !


Note : 9/10

84, Charing Cross Road d'Hélène Hanff

Je remercie Autrement pour ce service de presse.


Résumé :

3 novembre 1949
Les livres me sont bien parvenus, le Stevenson est tellement beau qu'il fait honte à mes étagères bricolées avec des caisses à oranges. Moi qui ai toujours eu l'habitude du papier trop blanc et des couvertures raides et cartonnées des livres américains, je ne savais pas que toucher un livre pouvait donner autant de joie.

Livre culte depuis sa première publication en 1970, ce petit joyau de correspondance est une véritable déclaration d'amour aux livres et aux librairies.


Avis :

J'ai apprécié la note que l'auteur a laissé à notre attention dès la première page ; nous expliquant que les reproductions des lettres sont authentiques et que les fautes de graphie et de ponctuation sont intentionnelles.

La préface est de Daniel Pennac, sous forme de lettre à l'intention de l'auteur qui est décédé... Cela est une façon très originale d'ouvrir le bal de ses correspondances qui vous feront sourire.

La correspondance qu'entretient Hélène Hanff qui est un auteur américain avec Frank Doel, libraire londonien va durer une vingtaine d'années. Les échanges seront atypiques, drôles. Il y aura des demandes de livres, des lettres de remerciements suite aux colis qui ont été envoyé par Hélène aux employés de la librairie qui connaissent encore le rationnement et des petites réflexions caustiques.

L'humour et la gentillesse sont les maîtres mots de ces échanges ! Au fil du temps, Hélène Hanff va échanger des correspondances avec plusieurs libraires.

Toutes ces lettres font références à des ouvrages plus ou moins connus mais n'ayez crainte, vous n'avez pas besoin de les avoir lus pour comprendre ce qui s'y dit !

J'ai énormément aimé ma lecture ! C'est d'ailleurs une lecture éclaire et coup de cœur à la fois ! Éclair parce que ça se laisse lire tout seul, rapidement, on tourne les pages, on se laisse happer par ces correspondances sans se lasser ! Arrivée à la fin, j'ai été un peu déçu que cela s'arrête mais il faut bien une fin à toute histoire aussi belle, tendre, intelligente et drôle soit elle...


Note : 10/10

lundi 28 novembre 2016

Dear you, saison 2 d'Emily Blaine. Texte intégral lu par Jessica Monceau

Je remercie Audiolib pour ce service de presse.


Résumé :

Moi : Kathleen, 25 ans, dans le flou total. Statut : c’est compliqué.
Je suis sans doute la femme la plus enviée de tout New York. Pourquoi ? Parce que je sors avec le richissime et so sexy Andrew Blake. Pourtant, on est plutôt loin du conte de fées. Être avec Andrew, c’est aussi entrer dans un monde d’apparences, de secrets et de pouvoir. Un monde qui n’est définitivement pas le mien. Mais, heureusement, quand certains jours la pression est si forte que j’en arrive à douter de mes sentiments pour Andrew, j’ai ma botte secrète : mon mystérieux correspondant du New Yorker qui parvient toujours à trouver les mots justes. Grâce à lui, je commence à y voir plus clair : oui, j’ai choisi Andrew, mais je n’ai pas choisi son univers. Il faut juste que je trouve le moyen que ce ne soit plus un problème…


Durée : 8h34.


Avis :

Que dire ? J'ai littéralement adorée cette seconde saison ! Je l'ai dévoré par rapport à la première ! L'histoire coule de source (même si parfois, cela semble évident). Les personnages ont pris en maturité, les personnages secondaires (Nathan, Gregory, Meghan) ont une importance capitale dans cette histoire, rien n'est laissé au hasard.

Jessica Monceau a su captiver davantage notre attention que pour la première saison, en sublimant davantage l'histoire avec sa voix, elle a su rendre cette histoire totalement addictive ! Ce livre se laisse écouter tout seul. Je n'ai pas vu le temps passé.

J'adore le style de l'auteur et de ce qu'en a fait Jessica Monceau, elle s'est appropriée le texte en le rendant encore plus dynamique !

Bref, cette écoute à tout pour plaire ! Cette saison est vraiment plus addictive que la première, Emily Blaine a su, une fois de plus, nous captiver et titiller notre curiosité pour écouter la troisième saison. Vivement la suite !
Note : 9/10

#45 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Voici mon c'est lundi en images ! Comme vous pourrez le voir, j'ai plus ou moins lu la semaine dernière et je n'ai pas l'intention de m'arrêter là cette semaine mais je ne pense pas lire autant car je voudrais aller faire un tour au salon du livre de Montreuil et je ne pense pas lire tout ce petit programme que je prévois mais on ne sait jamais !

J'ai lu :









Je lis :


Je lirai :






Et vous ? Dîtes-moi tout !

dimanche 27 novembre 2016

#45 : Ma PaL

Voici ma PaL de cette semaine, elle a bien grandi entre achats et réceptions 😍 ! Voici en images :








 

Les joyaux Elitiques de Paul Blanchot


Je remercie Paul pour ce beau cadeau !!


Résumé :

"Un enfant des Hommes, abandonné et sauvage, sera bientôt le plus grand maître du mal à avoir foulé la terre. Son ascension est inexorable, et sa détermination implacable. Lorsque, après plusieurs siècles, le grand sorcier Cimeriès est enfin au sommet de son pouvoir, une Ombre Noire s’étend à travers les Landes d’Adélaï, et les royaumes des Hommes tombent les uns après les autres. D’où viendra l’espoir des peuples innocents, alors que les Elites ont dû s’exiler loin des Landes, que les Nibels ne sont plus qu’un peuple de forgerons, et que les joyaux Elitiques ont tous disparu ??" « Les joyaux Elitiques » propose une histoire prenante, qui revisite avec bonheur tous les canons de la Fantasy. Le final est incroyable, puisqu’il vous propose deux fins alternatives, permettant à la fois de clore l'histoire et d'ouvrir sur une nouvelle aventure. 


Avis :

Paul est un auteur vraiment sympa et ouvert. Si vous ne connaissez pas sa plume, je ne peux que vous la recommander. C'est un auteur qui mérite d'être lu et connu.

Comme vous le savez sans doute, le fantastique n'est pas trop mon truc mais certains auteurs font qu'ils sont l'exception qui confirme la règle !
Elle représente la reine des Elites dans sa jeunesse, puis sa statue lorsqu'elle incarne la sagesse et la grandeur de son peuple

Je ne vais pas m'attarder sur l'histoire car le résumé même bref se suffit amplement. L'histoire est passionnante et intrigante ! J'ai hâte de lire la suite !

L'histoire est remplie d'actions, il n'y a pas de temps-mort. Les batailles sont assez sanglantes, bien détaillées. Vous n'aurez pas de soucis pour les imaginer.

Tous les amoureux de la fantasy devraient apprécier cet ouvrage !

"Les joyaux Elitiques" est une lecture vraiment intéressante. Paul prend bien le temps d’exposer son univers en nous abreuvant d'informations qui ne sont pas barbantes. Il prend bien le temps de tous nous expliquer pour ensuite nous lancer dans la bataille contre Cimériès, l'ennemi...


Parlons un peu de la plume de l'auteur, elle est fluide et addictive ! J'espère que Paul est en train de travailler sur la suite !!
Cette belle carte est au début du roman.


Note : 8/10

samedi 26 novembre 2016

Brillant Mistake, tome 1 & 2 de Shirley B.

Résumé :

Emily, jeune new-yorkaise de 21 ans est une authentique écorchée vive. Ayant vécu de nombreux traumatismes et drames familiaux, elle s’est appliquée durant de nombreuses années à se créer une véritable armure psychologique ne laissant place ni aux émotions ni aux sentiments. Mais, chaque carapace à sa faille et le point faible d’Emily c’est son meilleur ami. Prête à tout pour protéger la seule personne qui l’a maintient réellement en vie, elle entravera toutes les règles et bravera tous les interdits en prenant part à des jeux plus sordides et dangereux les uns que les autres. Elle n’hésitera pas à s’allier à un duo d’hommes plus énigmatique et sombre que jamais. Elle pensait ne plus rien avoir à perdre, du moins c’est ce qu’elle croyait…


Avis :

Je vais faire court malgré que cette chronique sera pour les deux tomes. Le résumé se suffit à lui-même donc je ne vais pas m'attarder dessus et vais attaquer dans le vif du sujet, à savoir si j'ai aimé ou pas... Malheureusement, je n'ai pas accroché avec cette histoire... Je dois être un peu maso car je me suis forcée à lire les deux tomes !

J'ai eu l'impression que ce roman est une grande histoire avec plusieurs petites histoires dans ce grand capharnaüm ! C'était tellement le bazar, qu'il a fallu que je fasse machine arrière pour comprendre ce qui s'est passé et pour savoir où l'auteur a envie de nous emmener !

Pour que vous comprenez mieux, Emily, le personnage principal est âgée de 21 ans, puis de 22 ans mais lorsqu'on fait un bon dans le passé de deux ans, elle en a 18... Puis une histoire de faux papiers vient nous alourdir davantage l'histoire...
Hormis ces problèmes de concordance de temps, je n'ai pas développé d'empathie pour Emily. C'est même le contraire, elle m'a tapé sur le système ! C'est le personnage le plus imbuvable que j'ai lu, c'est vous dire à quel point elle est exécrable !

La trame de l'histoire est complexe, il y a beaucoup trop de personnages, les histoires s'imbriquent les unes dans les autres et n'apportent aucun plus à part perdre le lecteur !

La fin du premier tome est beaucoup mieux, à croire que la lumière était éteinte et que l'auteur a décidé de nous l'allumer pour qu'on comprenne enfin le pourquoi du comment ! On a l'impression que c'est une nouvelle histoire à l'histoire "première" ! On a l'impression qu'on a de nouveaux personnages, une nouvelle intrigue... Est-ce que la suite va continuer sur le même rythme ?

"Brillant mistake" est un livre très complexe. J'ai eu énormément de mal avec le premier tome. Heureusement que la lecture du second est un peu moins brouillon, mieux construit et plus fluide. L'histoire dans l'histoire, les problèmes de temps font que cette expérience livresque n'était pas optimale, j'étais pas loin de la déception totale... Le tome deux vient rehausser clairement le niveau et les longueurs du tome un se sont estompés avec ce tome deux...

Note : 6/10

Contes de Grimm illustrés

Je remercie Nathalie pour ce service de presse.


Résumé :

Ce recueil, magnifiquement illustré, contient quinze des contes captivants rassemblés par les frères Grimm.
Tu y trouveras des châteaux enchantés, des forêts sombres et inquiétantes, et tout un éventail de personnages extraordinaires pour rêver ou pour frissonner de peur.


Avis :

Ce livre a été écrit par Ruth Brocklehusrt et Gillian Doherty. Pour les illustrations, c'est Raffaella Ligi.

Ce magnifique ouvrage contient quinze contes :
- Blanche-Rose et Rose-Rouge,
- Le petit chaperon rouge,
- Raiponce,
- La Belle au bois dormant,
- le prince Grenouille,
- les musiciens de Brême,
- le nain Tracassin,
- Tom Pouce,
- Hansel et Gretel,
- les douze princesses dansantes,
- l'ours et le roitelet,
- le Roi Barbe-de-Grive,
- la petite gardeuse d'oies,
- les lutins et le cordonnier,
- Blanche-Neige et les sept nains.
La dernière histoire relate l'histoire des frères Grimm.

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage. Je l'ai lu très vite !
L'histoire qui m'a plu est Hansel et Gretel. Celle qui m'a le moins plu est celle du petit chaperon rouge.

Je connaissais déjà plusieurs contes pour les avoir vu en dessins animés ou pour les avoir lu dans d'autres livres mais ils sont différents de ceux de mes souvenirs.

Toutes les pages n'ont pas d'illustrations mais elles sont très belles. Elles apportent un plus aux histoires, ça nous aide à mieux imaginer les personnages et l'histoire.

Je recommande la lecture de ce livre car même si ceux sont des histoires "classiques", elles n'en restent pas moins belles et géniales ! Si il y a un tome deux, je le lirai avec plaisir !
Note : 10/10

vendredi 25 novembre 2016

Brooks & co, tome 3 : dans la peau d'Andrew d'Elys


Je remercie Juline pour ce service de presse.


Résumé :

Andrew Adams, écrivain à suspense, a lui aussi un penchant pour les coups d’un soir, tout comme ses amis. Et ce qu’il aime, lui, ce sont les petites rousses aux formes voluptueuses.

Le jour où Monroe Moore, artiste peintre et tatoueuse aux cheveux violets, entre dans sa vie, il est loin de s’imaginer ce qui va lui arriver. Elle est sûre d’elle, directe et le désire.

Elle le rend dingue, il la convoite…

Elle le taquine, il la tourmente…

Elle l’obsède, il la désire…

Un coup de foudre pour l’un. Une addiction pour l’autre.

Arrivera-t-elle à ses fins avec le beau brun ? Résistera-t-il aux avances de la jeune femme ?


Avis :

Comme je vous le disais lors de ma dernière chronique, pour le dernier tome, plus on va avancer dans les tomes, et plus il sera difficile de fidéliser la lectrice pour qu'elle continue à lire la suite ! Est-ce qu'Elys a su tenir le pari fou qu'elle s'est lancée avec ce tome ?

Andrew a tout pour plaire, c'est un écrivain à suspens, il est beau gosse mais comme ses amis, il préfère les coups d'un soir... Sa particularité ? Il aime les rousses avec de belles formes !

Monroe est une fille hors du commun. Des comme elles, il n'y en a pas à tous les coins de rue ! C'est une artiste et pour conforter le tout, elle est assez clichée dans la mesure où elle a les cheveux d'une couleur peu conventionnelle et elle n'a pas sa langue dans sa poche ! Elle sait ce qu'elle veut, et ici c'est Andrew ! Réussira-t-elle à avoir ce célibataire endurci ?

Autre histoire même procédé ! Le manque d'originalité pêche ici, et j'aurai aimé que l'auteur innove un peu dans le schéma de la formation du couple, en espérant que ce soit le cas pour le prochain volet ! Mais n'ayez crainte, ce n'est que ce détail qui est dérangeant.

La plume d'Elys est toujours aussi simple, fluide et drôlissime à souhait ! Certains passages sont vraiment tordant, j'étais pliée en deux tant les situations, les dialogues, les pensées étaient cocasses !

Pour le prochain tome, j'attends beaucoup plus de toi Elys !


Note : 8/10

"Les travailleuses de l’ombre" : interview des Éditrices Addictives


- Bonjour, merci d'avoir acceptée de répondre à mes quelques questions.
- Bonjour !


1. Pouvez-vous vous présenter ainsi que l'équipe ?

Je suis Marianne, 29 ans, assistante éditoriale aux éditions Addictives depuis mars 2016.
Nous sommes six dans l'équipe : quatre autres éditrices, Sophie, Noémie, Maud et Émilie, et une assistante de communication, Carole.


2. Est-ce que vous pouvez m’expliquer en quoi consiste votre métier.

Nous sommes une équipe éditoriale et à ce titre, nous fournissons un vrai travail d'équipe, entre nous mais avant tout entre les auteurs et nous ! Nous recrutons des auteurs, nous leur expliquons ce qui est important pour nous dans une romance, nous travaillons la trame et le texte avec eux. C'est un vrai échange, un peu comme un match de ping-pong : on lit, on  fait part de nos remarques, et ça repart de leur côté avant de revenir du nôtre avec les corrections, questions et commentaires de l'auteur. Et petit à petit, l'histoire se construit. C'est très formateur !


3. Comment choisissez-vous le manuscrit parmi les nombreux manuscrits que vous recevez ?

Nous travaillons avec un comité de lecture, qui après avoir lu le manuscrit remplit une fiche recensant les points forts comme les points faibles. En fonction de l'enthousiasme de nos lectrices, si elles sont emballées par un manuscrit, nous le lisons à notre tour pour ensuite prendre notre décision finale.


4. Comment travaillez-vous avec l’auteur ?

C'est différent avec chaque auteur, chaque manuscrit ! Certains manuscrits sont déjà très aboutis quand nous les recevons, et pour d'autres il y a un certain travail à fournir malgré tout le potentiel. Dans ce cas on en parle à l'auteur, on voit s'il est partant pour retravailler son texte avec nous. On en discute beaucoup, il y a des points auxquels l'auteur tient particulièrement, nous expliquons notre point de vue et tâchons  de trouver un compromis. Nous ne demandons pas forcément les mêmes choses à nos auteurs maison et aux auteurs qui ont envoyé un manuscrit, c'est normal. Mais en fin de compte l'important c'est que tout le monde soit satisfait : que l'auteur et nous soyons fiers du résultat, et que les lectrices éprouvent du plaisir à la lecture de nos livres !


5. Est-ce que vous êtes présentes à toutes les étapes du livre ? Du choix du manuscrit à la publication.

Oui, tout à fait. Qu'il s’agisse d’un de nos auteurs maison ou d'un manuscrit, nous sommes présentes à tous les niveaux : depuis l'arrivée de l’auteur dans notre équipe jusqu'à la sortie de son roman sur les plateformes ou en librairie. Nous travaillons avec l'auteur, nous le formons à nos méthodes et nous sommes avec lui à chaque étape de la construction et de l'élaboration de son histoire.
Encore une fois c’est un vrai travail d'équipe !


6. Lorsque le manuscrit est sélectionné, il faut combien de temps entre le choix et la publication ?

Tout dépend du travail nécessaire, de la disponibilité de l'auteur, et du nombre d'échanges sur le texte. Plutôt que nous fixer des délais trop serrés, nous préférons prendre le temps de travailler les romans.


7. Comment est géré le planning de parution ?

Nous l'établissons ensemble, en fonction de l'avancée des romans. C'est un équilibre délicat car nous devons tenir compte du rythme et de la disponibilité de l'auteur, et nous privilégions bien sûr la qualité à la quantité. Mais nous devons nous assurer que nous avons en permanence des romances à proposer à nos lectrices, alors parfois on demande à ceux qui le peuvent d'accélérer un peu 😉 Et puis bien sûr, nous avons des impératifs : une romance de Noël sortira rarement en juillet !


8. Est-ce que c’est vous et/ou l’auteur qui choisissez le titre du livre ?

Nous en discutons avec l'auteur et sommes ouverts aux suggestions, mais le choix final nous appartient. Au final c'est notre directeur qui tranche.


9. Vous lisez de la romance la journée, est-ce que le soir, chez vous, vous en lisez aussi ou vous lisez autre chose ?

J'ai beau en lire toute la journée, je ne m'en lasse pas ! Chaque romance est une histoire différente. Malgré quelques similarités inévitables, on est toujours emportée dans un univers différent. Il y a tout de même un peu de Fantasy et de science-fiction sur ma table de chevet, et même un thriller ou deux. Quant à mes collègues c'est pareil : il leur arrive de lire de la romance en dehors du travail, mais elles lisent aussi beaucoup d'autres choses. C'est important de ne pas se laisser enfermer dans un genre, c'est en lisant beaucoup que l'on s'enrichit à titre personnel, et qu'on peut ensuite enrichir nos histoires !


10. Carole m’a expliqué que vous ne travaillez pas avec un auteur précisément mais avec tous les auteurs Addictives. Ce n’est pas trop difficile à suivre pour vous et/ou pour l’auteur ? Comment cela se passe –t-il ?

Travailler à plusieurs sur une histoire signifie des points de vue différents. On ne voit pas toutes les mêmes choses ! Certaines vont se focaliser sur l'histoire, d'autres sur les personnages ou les émotions. Et puis parfois nous avons besoin d'échanger, de discuter. Toujours cette notion d'équipe ! Ces regards croisés nous permettent de donner le meilleur de l'histoire avec les auteurs. Et c'est un plaisir de communiquer avec chacun d'entre eux, de découvrir leur univers et leur style. Quant aux auteurs ils ont l'habitude, à présent ils nous connaissent 😉


- Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes quelques questions !
- Merci à vous !

jeudi 24 novembre 2016

De cendres et d'écarlate d'Hélène Duc


Je remercie Hélène pour sa confiance et ce service de presse.


Résumé :

Regroupées autour d'une thématique commune, les figures de la femme dans la littérature fantastique, ces six longues nouvelles, nourries par les univers de Théophile Gautier, Edgar Allan Poe et Stephen King, vous proposent de partir à la rencontre de personnages féminins issus du folklore fantasmagorique européen, entre romantisme gothique et érotisme contemporain.
Tour à tour, troublantes victimes ou bourreaux voluptueux, les six femmes que vous allez découvrir sous la plume élégante et sensuelle de l'auteur, qu'elles soient sorcière, démon, vampire, ou bien encore métamorphe, vous fascineront autant qu'elles vous inquiéteront.


Avis :

Ce livre est composé de six nouvelles fantastiques mettant en scène des personnages féminins forts et troublants à la fois.

La première nouvelle nous présente un jeune homme qui tombe sous le charme d'un vampire fantôme.

La seconde nouvelle nous raconte l'histoire de Léa, une métamorphe qui a été violé et va essayer de reprendre sa vie en main en commençant à sortir de chez elle...

La troisième nouvelle nous parle de l'histoire de Saphira, Prescott, une occultiste et d'un homme qui voyage à bord de l'Orient-Express. C'est ma nouvelle préférée, rien que pour l'ambiance ! Cet homme écrit à Wallace, son ami, sa rencontre avec une jeune femme qui le trouble et l'intrigue...

La quatrième nouvelle est celle que je n'ai pas aimé ; il y est question d'une métamorphe et d'un humain...

La cinquième nouvelle fait partie de mes favoris ! Nous sommes au temps du Far West avec des voyageurs qui disparaissent au cours de leur voyage en diligence...

La dernière nouvelle est des plus "normales". Une jeune femme souffre d'une rupture amoureuse. D'un geste, elle va changer le cours de son destin...

A travers ses nouvelles, Hélène Duc nous fait voyager à travers le temps, les époques ce qui n'est pas pour nous déplaire ! En effet, je trouve assez original ce recueil qui nous fait aller et venir avec des personnages différents qui représentent des êtres fantastiques, dans des temps différents, dans des lieux différents un peu partout. 

Hélène Duc nous propose des histoires où la femme tient une place prédominante quelque soit sa condition ou sa nature. Elle met la femme en valeur à travers ses quelques histoires. Si vous vous demandez si je suis en pleine période de revendication pour la femme, je ne pense pas même si mes lectures du moment laisse penser le contraire !

Les amoureux de bit-lit, ce recueil de nouvelles est fait pour vous incontestablement ! Je pense que vous apprécierez beaucoup plus que moi cet ouvrage !


Note : 8/10