lundi 31 octobre 2016

Noël, mon milliardaire et moi de Rose Becker


Je remercie Carole pour ce service de presse top moumoute !


Résumé :

Harrison Cooper déteste les fêtes. Et particulièrement celles qui se passent en famille !
Mary Elligson est sa parfaite opposée, étudiante en médecine vive et enjouée, elle est une amoureuse inconditionnelle de Noël et submerge de décorations la maison qu'elle partage avec sa petite sœur.
Entre eux, tout commence mal : jetant leur dévolu sur le même cadeau, Mary et Harrison s'affrontent avant même de faire réellement connaissance. Chacun préférerait ne plus jamais revoir l'autre ! Mais la magie de Noël peut faire des miracles, et voilà que leurs chemins se croisent à nouveau ! Invités à la même soirée, coincés sous une branche de gui, ils ne pouvaient imaginer pire situation...
Et pourtant, de hasards en surprises, ils ne vont cesser de se rapprocher... Mais pourront-ils se supporter ?


Avis :

Dès les premières lignes nous sommes mises dans le bain ! Le mot d'ordre est l'humour !

Mary et Brittany sont sœurs. Elles ont perdu leurs parents dans un accident de voiture...
Brittany est une jeune collégienne.
Mary est étudiante en médecine. Elle cumule divers emploi pour payer les factures mais aussi pour faire un cadeau à cette dame âgée qui avec le temps est devenue une amie. Elle aura économisé beaucoup d'argent pour offrir un cadeau à son amie, Serena mais un individu (en fait, un vrai c*nn*rd à ses yeux !) lui coupe l'herbe sous le pied en achetant avant elle cette boîte... Elle aura beau lui faire du charme mais ça ne prendra pas ! Il achètera la boite et n'aura aucun regard, aucun regret envers cette jeune femme qui disons-le clairement l’horripile !

Mary racontera son aventure à Serena. Ce qu'elle ignore est que ce beau jeune homme est le petit fils de son amie... Mais elle a légèrement exagéré la rencontre avec ce vil personnage... Comment va-t-elle réagir quand elle tombera nez à nez avec ce mystérieux jeune homme ? Surtout quand elle apprendra qu'il est le petit fils chéri de cette vielle dame...

Chris est son ami, son frère, son plombier, son garagiste... Il est tout pour les deux sœurs mais pas un boy-friend ! Aucune attirance entre lui et Mary ; ce sont de véritables amis. Il est très présent dans la vie des filles et heureusement j'aurai envie de vous dire ! Mary a besoin de soutien et mine de rien, il lui en apporte beaucoup !

Un sans faute pour l'auteur qui offre un bel épilogue à la fin ! Vous savez à quel point je suis friande de ses petites choses ! Et bien, j'ai été servi et c'est tellement bon que j'en reprendrai bien encore un peu !



La plume de Rose est belle, entraînante, addictive, drôle... Je pourrais vous chanter les louanges, les prouesses de l'auteur pour ce roman pendant longtemps mais je vais m'arrêter là ! La seule chose à retenir est que cette romance est incroyablement magnétique parce qu'une fois que vous commencerez la lecture de cette belle histoire, vous ne la lâcherez plus !

Cet ouvrage est à offrir ou à se faire offrir pour les fêtes de fin d'année !


Note : 10/10

#41 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Hello,

Voici mon bilan livresque de la semaine passée ! Je vous entends d'ici me dire oui mais tu n'as pas lu tout ce que tu avais prévu et en plus de ça, tu en as lu d'autres ! Et vous aurez tout à fait raison ! Allez, je vous montre en images.

J'ai lu :






Je lis :





Je lirai :


dimanche 30 octobre 2016

Hôtel Angleterre de Marie Bennett


Je remercie Chloé pour ce service de presse !


Résumé :

Trad. du suédois par Thibaud Defever et Maja Thrane.
 

#41 : Ma PaL

Hello tout le monde, voici ma PaL en images de la semaine :





samedi 29 octobre 2016

Résultat : concours des "3 000 j'aime"







Bonsoir tout le monde,

Je suis heureuse de vous annoncer le nom du gagnant du concours des "3 000 j'aime" ! Je suis super heureuse de vivre cette aventure livresque avec vous toutes et tous !


Mes félicitations à

Patricia Descamps


Qui remporte le lot mis en jeu ! J'attends tes coordonnées en MP sur la page FaceBook de la page. Tu as 48 hrs pour me transmettre ton adresse. Passé ce délai, un nouveau tirage sera effectué.

Bonne soirée !

La Diablotine

Les foufous à table de Françoize Boucher


Je remercie Babelio et Casterman pour ce service de presse !


Résumé :

Dans la famille FOUFOU, tout le monde est un peu FOU ! Ils s'aiment, ils se disputent, ils rigolent, ils s'énervent, ils font n'importe quoi...
BREF, ILS SONT NORMAUX !


Avis :

Je vais commencer par vous parler des illustrations ! Comme vous pourrez le voir sur la première de couverture, les couleurs dominantes sont le rose et le vert fluo ! Et c'est ainsi durant la lecture de toute la BD. Je me suis même demandée si ce n'était pas un enfant qui avait fait les dessins car les dessins ne sont pas comme dans les BD telles que Tintin ou les Schtoumpfs par exemple ! Ils ne sont pas moches, ils sont assez marrant en fait, ça change !

La thématique de cette BD est la propreté ! C'est le maître mot de cette bande dessinée mais les personnages ne connaissent pas vraiment le sens de ce mot, c'est ce qui va rendre les dialogues vraiment marrant !

Mam's et Pap's sont les parents de Poulpix, Curly, Baby, Bob et Dolly. Mais comme vous pourrez le constater pendant votre lecture, il y a un intrus mais je ne vous dis rien pour le moment ! Mais cette petite famille FOUFOU sans animaux ne serait pas une famille digne de ce nom donc nous avons aussi une drôle de race, le chachien qui donne une dynamique intéressante à l'histoire d'autant plus que DroneVador est vraiment très drôle !

C'est ainsi que l'on va suivre la famille FOUFOU lors d'une soirée repas classique... Autant vous dire que c'est très drôle que vous ne vous ennuierez pas pendant la lecture !

J'ai trouvé que les noms étaient recherchés et donnent un plus à l'histoire :
- Poulpix pour le poulpe,
- DroneVador pour le drone qui nous fait penser à DarkVador !

En somme, "LES FOUFOUS A TABLE" est une lecture sympa et complètement FOUFOU que je vous conseille si vous avez envie de lire une BD un peu FOFOLLE avec des personnages FOUFOUS.


Note : 9/10

J'habille mes amies : mariage & demoiselles d'honneur


Je remercie Nathalie pour ce service de presse !


Résumé :

Les amies se marient ou sont demoiselles d'honneur.
Choisis tes autocollants de vêtements et accessoires pour les habiller alors qu'elles essaient leurs tenues, vont chez le coiffeur, font des achats ou prennent des photos. Elles doivent être parfaites pour fêter le grand jour !


Avis :

J'ai été déçu que les planches autocollantes n'étaient pas détachable ! Ce n'était pas pratique pour habiller mes amies.

Sinon, j'ai beaucoup aimé les petites histoires qu'il y a au début de chaque double pages, ça nous plonge totalement dans l'histoire ! J'ai eu l'impression d'être un des demoiselles d'honneur, c'était vraiment génial !

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage et j'ai hâte de retrouver mes amies dans une prochaine aventure !


Note : 9/10

vendredi 28 octobre 2016

Famous Bastard de Kate B. Jacobson


Je remercie Carole pour ce service de presse !


Résumé :

Venue à Las Vegas pour assister au mariage de sa sœur, Grace Peters se retrouve mariée à un parfait inconnu, Caleb Montgomery, milliardaire et fils d'un sénateur en course pour la présidentielle. Or, si la jeune femme trouve son époux séduisant, elle rejette toute idée de mariage et d'engagement mais Caleb refuse obstinément l'annulation en dépit des circonstances de leur union. 
 
 
Avis :
 
Grace est à Las Vegas pour assister au mariage de sa sœur qui est une star de realityshow. C'est une Kardashian version plus trash encore car elle est seule, elle n'entraîne pas sa famille avec elle dans son entreprise, c'est d'autant plus de travail pour être au top du top ! Entre Grace et Nikki, c'est le jour et la nuit. Elles n'ont rien de commun si ce n'est la même famille...
 
Pour la dernière soirée de jeune fille de Nikki, une méga fête est organisée ! Nikki va s'occuper de la tenue de Grace qui ne sera pas du tout à son goût mais comme on a qu'une vie et qu'elle veut faire plaisir à sa demi-sœur (ou lui clouer le bec !), elle va passer la tenue que lui a préparé sa sœur... Pour se donner du courage, elle va boire plus que de raisons. Elle va se retrouver dans l'ascenseur avec un homme qui va croire qu'elle est une streapteaseuse... Rien que ça, oui ! Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est que cet homme est le meilleur ami de David, son cousin...

Marre de se faire rabaisser par Nikki, elle va jouer le tout pour le tout en demandant au jeune homme de l’ascenseur de faire croire qu'ils partiront ensemble dans une chambre pour faire des folies de leurs corps alors qu'ils partiront en fait, chacun dans leur coin ! Mais ça ne va pas du tout se passer comme ça... Ils vont rencontrer David et aller boire un verre ailleurs. David les laissera tous les deux, ils s'amuseront beaucoup, ils feront plus en plus connaissances jusqu'à se retrouver mariés...

Caleb est un personnage très charismatique, c'est un homme droit dans ses bottes mais il est dépourvu de cœur au grand désespoir de Grace... 

Grace est une vraie tête de mule qui croît que la vie est un conte de fées, que tout le monde est beau et gentil. Au contact de Caleb, elle va comprendre que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Elle veut ne voir que le bien, le positif mais dans la vie tout n'est pas blanc ou noir mais ça peut aussi être gris. Est-ce que Grace deviendra mature et ouvrira les yeux à temps ?

J'ai trouvé le début un peu plat. Je me suis dis "mais qu'est-ce que c'est que cette drôle d'histoire ?!" Ça, c'était aux deux premiers chapitres. Arrivée au chapitre trois, je me suis vite laisser prendre par l'histoire ! La plume de Kate est vraiment addictive ! Cette histoire qui est un peu tirés par les cheveux est vraiment incroyablement belle, vibrante, entraînante et n'a rien avoir avec le film catastrophique que je m'étais imaginée !

Attendre la suite au mois de décembre va être une véritable torture pour moi ! Car depuis que j'ai terminé ma lecture de "Famous Bastard", impossible pour moi de replonger dans un autre roman, j'espère que cela va vite me passer !

Comme vous l'aurez compris, cette histoire originale est à mettre entre toutes les mains romanesques !


Note : 9,5/10

jeudi 27 octobre 2016

Ordonne-moi ! Volume 3 de Chloe Wilkox


Je remercie Carole pour ce service de presse top moumoute !!


Résumé :

Après quinze ans d'une mystérieuse absence, Sacha, l'amie d'enfance de David Fulton est de retour. Qu'avait-elle à cacher ? Pourquoi revenir aujourd'hui ? Représente-elle une menace pour Louisa, la jolie française qui partage la vie du célèbre écrivain ?

Louisa en est certaine, Sacha n'es pas aussi innocente comme tout le monde semble le croire ; son passé recèle trop de zones d'ombre. Et les gens qui l'entourent n'ont pas l'air d'avoir de bonnes intentions.

L'amour de David et Louisa fera-t-il le poids face au retour de celle que le milliardaire s'est tant obstiné à chercher ?


Avis :

La fin du tome deux donnait des sueurs froides et tellement improbable que je me suis jetée littéralement à la lecture du dernier volume, il fallait à tout prix que je sache si Sacha était vraiment celle qu'elle s'est évertuée à nous faire croire depuis son retour dans le groupe d'amis. Est-ce que Sacha est réellement celle qu'elle prétend être ? Pourquoi être revenue après toutes ces années ? Les explications qu'elle nous a fournit et ce que nous vivons n'a rien de commun... Comment va-t-elle se sortir de tout ce bazar ?...
Ce tome est riche en émotions. L'auteur a même réussi à me faire verser une tite larme ! Il y a beaucoup d'émotions, de sentiments, c'est une vraie romance qui va vous faire vibrer la corde sensible de votre cœur. Les scènes érotiques sont belles, intenses. Louisa va beaucoup évoluer à ce niveau, elle va aimer se soumettre à David Fulton qui le lui rendra bien.

Louisa a beaucoup mûri et changé depuis le premier volume. Elle n'est plus la jeune étudiante française qui faisait un stage dans une maison d'éditions pour valider son année. Elle est amoureuse, elle vit aux États-Unis, avec l'homme qu'elle aime. Elle n'imagine plus sa vie sans lui. Elle pense que Sacha est une rivale, elle n'a pas confiance en elle et finalement son instinct ne l'aura pas trompé !

David a beaucoup changé aussi. Il est moins sombre, il est plus ouvert et heureux. Sa vie auprès de cette jeune femme qui croque la vie à pleines dents va lui faire prendre conscience qu'il a raté beaucoup lorsqu'il était à la recherche de la vérité concernant son premier amour. Depuis que Sacha est revenue dans sa vie, il est libéré d'un énorme poids !

Judith et Gary sont les personnages qui apportent beaucoup, ils ont beaucoup souffert et beaucoup changé, ce sont les personnages qui vont le plus me manquer parce que finalement, je me suis faite une fausse idée d'eux au départ et je suis heureuse de m'être trompée sur eux.

Je ne m'attendais pas à une fin comme celle-ci mais elle me convient aussi bien que celle que j'avais imaginé !

En conclusion, "Ordonne-moi !" est une saga coup de cœur pour moi. La plume de l'auteur est vraiment belle, captivante, entraînante, vibrante ! Chloe Wilkox joue avec nos émotions d'une force incroyable ; mon petit cœur a joué au yoyo pendant toute la durée de ma lecture, les émotions sont fortes et à l'état brutes !

Si vous aimez des romances qui carburent à cent à l'heure, sans temps-mort, avec beaucoup d'actions, de réactions, des manigances, de l'amitié, de l'amour et des scènes érotiques sensuelles et belles, ce livre est fait pour vous !! "Ordonne-moi !" est une petite perle que je vous recommande grandement !


Note : 10/10

Après l'obscurité, tome 3 d'Eve Borelli


Je remercie Marie pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

La vie de la pétillante Olivia aurait pu être parfaite si une tache de naissance n’était pas venue tout gâcher. Pleine de complexes, c’est à peine si la jeune femme ose affronter son reflet. Fond de teint, compliments de son meilleur ami : rien n’y fait. Co-animatrice d’une émission radio, elle est bien plus à l’aise terrée derrière son micro.
Un ascenseur.
Une panne de courant.
Un ouvrier du bâtiment terriblement troublant.
La lumière après l’obscurité.
Qui est donc ce mystérieux Noan qui est parvenu à la rassurer ? Une nouvelle obsession... ou un fantôme du passé ?


Avis :

Nous avons le droit à une histoire à trois voix : Olivia, Iris et Noan ! J'ai trouvé que l'interaction entre ces personnages étaient vraiment sympa, j'ai beaucoup aimé ce décalage dans le temps, de connaître leur pensée, leur sentiments.

J'ai beaucoup aimé le fait qu'Olivia fasse mariner ce cher Noan. Après tout, elle lui a déjà pardonné non ? Donc il vaut mieux prendre son temps pour bien faire les choses que de se précipiter et regretter par la suite...

Olivia a un big squelette dans son placard ! Albin, son ami et collègue est dans le secret des Dieux ! A quand notre tour ?

Iris s'est faite rembarrer par Noan, elle l'a mal digéré et a donc pris la fuite. On va suivre avec elle son exil jusqu'en Espagne. Si on pourrait être triste pour elle, j'ai eu du mal à me mettre à sa place, je n'ai pas eu d'empathie pour elle. Je ne la trouve pas utile à la story donc j'attends de voir !

Ce tome est très intéressant, on apprend à mieux connaître Noan et Iris qui a partagé une partie de sa vie. Olivia n'est pas toute blanche apparemment, elle a un vilain secret qui va ressurgir pour la Saint-Valentin...

Je conseille la lecture de ce tome qui commence à prendre un virage très captivant !


Note : 9/10


Date de sortie du tome 4 : le 9 novembre 2016

mercredi 26 octobre 2016

Quatre filles : mystère, solstice et meilleures amies de Charlotte Grossetête


Je remercie Marine pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

Quatre filles intrépides, Clémence, Alix, Juliette et Gwenaëlle, en vacances à Montségur, enquêtent sur le mystérieux trésor des Cathares. Sauront-elles déchiffrer les indices qui mènent à lui, malgré les menaces ?


Avis :

Alix, Clémence, Gwenaëlle, Juliette et Hector (le chien de Juliette) vont partir en vacances à Montségur. Durant le trajet en TGV, elles vont réfléchir à ce qu'elles pourront bien faire sur place.

Arrivées à Montségur, elles feront la connaissance d'une vieille dame qui leur racontera une légende concernant un trésor... Le trésor mystérieux des Cathares... C'est ainsi qu'on va suivre au fil des pages, l'aventure mystérieuses de ses quatre filles !
 
Voilà les filles de nouveau plongées dans une folle aventure ! Entre fantômes et touristes, plantes rares et fleur d'arnica, le mystère semble entier mais c'est sans compter sur la ténacité des amies qui ont bien l'intention de percer le mystère de cette légende...

J'ai aimé la lecture de ce livre car il m'a permis d'apprendre beaucoup de choses que j'ignorais comme par exemple que l'arnica était une plante médicinale qui permet de soigner des maladies. Le langage de l'auteur est parfois compliqué, il a fallu que je prenne le dictionnaire car si certains mots sont expliqués, ils ne le sont pas tous et c'est dommage !

Mon personnage préféré est Clémence car elle est vraiment attachante, elle est toujours disponible pour aider ses amies, elle a toujours de bonnes idées.

Note : 7/10

J'habille mes amies-à travers l'histoire : la mode des années 1920


Je remercie Nathalie pour ce service de presse !


Résumé :

Découvres ce que portait la jeunesse dorée dans les années 1920 grâce à ce superbe livre d'autocollants.

Sers-toi des autocollants pour habiller les amies des dernières tenues à la mode d'alors-qu'il s'agisse d'une jolie robe pour danser dans un club de jzz ou d'un élégant manteau pour faire des achats à Paris.


Avis :

Dans cet ouvrage, on va se retrouver dans différentes situations, par exemple, on sera à la piscine comme on peut être à boire une tasse de thé ! J'ai beaucoup aimé apprendre le style de vêtements que portaient nos ancêtres mais je n'ai pas eu l'impression de faire partie de ce monde, je préfère le nôtre !

Il y a beaucoup d'explications, des dessins avec des annotations pour que l'on comprenne mieux l'utilité de certains objets.

Dessins, vues détaillées, affiches publicitaires de l’époque et illustrations fournissent des détails sur la vie dans les années 1920, ainsi que sur la mode de l’époque, des tissus employés aux styles, créations, fermetures et ornements...

La dernière page nous est dédiée ! On peut faire ce que l'on veut, laisser notre imagination aux commandes ! Crayons, feutres ou avec les autocollants qui nous restent... C'est au choix !
Les planches autocollantes sont situées au centre du livre, on a dégrafé les pages pour que je puisse m'amuser à habiller mes amies sous l'influence des années 1920 ! 


Note : 9/10

mardi 25 octobre 2016

Confidences d'une esthéticienne de Sophie Queiros


Je remercie Sophie pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

L'institut de Beauté, cet univers mystérieux ! Personne ne sait en réalité ce qu'il se passe en cabine, ni les qualités nécessaires au métier d'esthéticienne.
Chef d'entreprise et esthéticienne depuis plus de douze ans, Sophie Queiros lève le voile et donne sa vision, tant professionnelle qu'humoristique, sur les attitudes des clients au quotidien.
Vous trouverez notamment dans cet ouvrage les dix commandements de la cliente et du client parfait, agrémentés d'anecdotes vécues : les esthéticiennes en voient parfois de toutes les couleurs ! Entre flagrants délits, situations incongrues et hygiène douteuse, découvrez une clientèle sous toutes ses coutures !
Et vous, quel type de cliente êtes-vous ? Oserez-vous répondre au petit QCM proposé pour le savoir ?
En bonus, l'auteur raconte les expériences les plus incroyables ou traumatisantes de sa carrière. Elle révèle tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser le demander.

Le milieu de l'esthétique n'aura plus aucun secret pour vous !


Avis :

Les confidences de Sophie font froids dans le dos ! Elle nous décrit dans cet ouvrage la décadence de certaines personnes, que ce soient des hommes ou des femmes d'ailleurs dans sa cabine, une fois que les portes sont fermées. Je trouve ça vraiment affligeant, incroyable, scandaleux que certaines personnes agissent mal et que l'hygiène corporelle laisse à désirer... Le minimum vital est de prendre une douche quand même nan mé oh ! Ces gens n'ont aucune honte... C'est simple, j'ai honte pour eux !

Sophie, vous avez raison de préciser que tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier, tout le monde n'arrive pas chez l'esthéticienne sans s'être lavé et d'avoir laissé les bonnes manières à la porte de l'institut ! Je ne me suis pas sentie visée par vos propos mais ça m'a fait penser à mon esthéticienne qui doit sûrement en voir de toutes les couleurs aussi ! Elle me raconte des choses mais je dois avouer que vous avez la palme !

L'auteur va s'amuser à nous conter ses malheurs qu'elle subit dans son salon d'esthétique, sous forme humoristique et de petites piques bien placées !
Si cet ouvrage se veut drôle, il ne faut pas oublier qu'il s'inspire de faits réels !

Quand vous allez voir le médecin, vous prenez une douche ? Et bien chez l'esthéticienne, c'est pareil ! Quand vous allez chez le médecin, vous êtes polis et courtois ? Et bien chez l'esthéticienne aussi !

Si l'auteur nous parle dans la première partie de l'hygiène douteuse de ses clients, la seconde partie est consacrée aux poils ! Vous savez cette chose disgracieuse qui pousse sur la peau ! On a le droit à un véritable cours, je me suis retrouvée au collège le temps de quelques pages !

En conclusion : que vous côtoyer ou pas les salons d'esthétiques, je pense que cet ouvrage mérite d'être lu au moins une fois !
Et j'espère que dans le prochain ouvrage que Sophie écrira, ses clients auront changé !!


Note : 8/10

L'insigne du boiteux de Thierry Berlanda


Je remercie chaleureusement Thierry pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leur fils de 7 ans. Opérant à l'arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu'il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s'adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, "retraité" de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d'un petit garçon de 7 ans. Détail qui n'échappera sans doute pas au Prince...


Avis :

Jeanne, professeur d'histoire à la Sorbonne est aussi mère d'un garçon de 7 ans. Elle va se retrouver sur une scène de crime car le commandant Falier de la police criminelle le lui demandera.
A la demande de son ancien professeur, elle va se retrouver embarquée dans cette enquête des plus sombres... Sur les lieux du crime il y a un objet que seul le meurtrier a pu laissé...

Cet objet d'origine perse, oriente l'enquête vers une série de crimes rituels. Le Prince ne s'attaque qu'aux mamans de garçons âgés de sept ans. Le Prince met l'enfant sur un piédestal afin qu'il puisse voir les horreurs qui sont infligées à sa mère... Mais pourquoi s'attaque-t-il aux mères de famille ? Pourquoi leur fils doivent-ils être témoin de ce rituel macabre ? Jeanne ferait une cible idéale pour le Prince, est-elle en danger de mort ?

Je trouve que la psychologie des personnages est bien travaillée. En effet, Thierry a pris le temps de nous raconter leur histoire, leur vécu et pourquoi le Prince est devenu un serial killer. Je trouve que c'est très important de comprendre le pourquoi du comment. Je ne vous dirai pas que ce que fait le Prince n'est pas répréhensible, bien au contraire mais, on comprend mieux ses agissements.

Dès les premières lignes, je savais que j'allais passer un bon moment livresque et ça n'a pas loupé ! J'aime beaucoup le style, la plume de l'auteur ! C'est fluide, original, l'histoire est contée habilement ; de façon à ce qu'on ne s'ennuie pas une seule seconde et qu'on ait pas envie de lâcher son livre.

Je ne suis vraiment pas loin du coup de cœur mais le fait que le Prince s'en prenne aux mères de famille... Et bien, je me suis mise à la place de ces femmes et j'ai eu froid dans le dos, et ce, à chaque fois ! Ceci dit, j'attends la suite avec impatience et je vous recommande grandement la lecture de cet ouvrage ! Les amoureux de thriller, ne passez pas à côté de ce livre, ce serait une erreur !


Note : 9,5/10


Lien vers l'interview de Thierry Berlanda : interview

lundi 24 octobre 2016

Résultat concours : Famous Bastard dédicacé par Kate B. Jacobson




Hello,

Je ne vous torture pas davantage, voici le nom des gagnantes :


Karline LEHOCQ
&
Cat BULLE


Mes félicitations à vous les filles ! J'attends vos coordonnées en mp sur la page Facebook du blog. N'oubliez pas de me faire une belle photo quand vous recevrez votre lot !

Petit rappel : mon partenaire et moi-même ne pourrons être tenus responsable en cas de perte ou de détérioration de votre lot par La Poste. Aucun autre envoi sera fait !

Merci à tous les participants, un nouveau concours en partenariat avec "Les romantiques" est en cours sur la page Facebook et un autre concours va avoir lieu pour fêter les 3 000 J'aime de la page Facebook !


La Diablotine

Interview de Thierry Berlanda



- Bonjour Thierry, merci de m’accorder cette petite interview !
- Merci à vous, Dilshad, de m’accueillir à votre bord.

Question n°01 : pouvez-vous vous présenter en quelques mots.

Je suis un écrivain, c’est-à-dire que je passe ma vie à écrire et que je suis à peu près incapable de rien faire d’autre. Cela mis à part, je suis un type comme les autres.


Question n°02 : j’ai eu la chance de pouvoir vous découvrir à travers « L’insigne du boiteux », un thriller vraiment exaltant ! Pourquoi ce genre ? Vous êtes vous cantonner dans l’écriture du thriller uniquement ou vous êtes vous essayé à d’autre style ?

J’ai écris des romans de toutes les sortes (et pas seulement des romans). J’aime bien travailler la couleur noire, car il me semble qu’elle permet de mieux dégager les autres couleurs : celles de tous les sentiments, bleus, roses ou gris.


Question n°03 : vous êtes thé ou café ?

Ni l’un ni l’autre. Et quand je bois du jus de raisin, il n’est même pas fermenté…


Question n°04 : à quel moment écrivez-vous ? Le jour, la nuit, dès que l’inspiration vous vient ?

Dès que l’inspiration me fait la joie de venir, et c’est plutôt la nuit. Les muses n’aiment pas le bruit.


Question n°05 : vous êtes plutôt ancienne école (papier/crayon) ou moderne (tablette/pc) pour écrire ?

J'aimerais bien écrire au stylo plume (ça m’arrive parfois), mais je suis plus productif avec un clavier.


Question n°06 : quelle est votre couleur préféré ?

Le vert doré de la feuille de gui.


Question n°07 : comment vous est venue l’idée de l’histoire de « L’insigne du boiteux » ?

Longue histoire, qui remonte au temps où je lisais, étudiant, En Haine du Roman, un essai sur Flaubert dans lequel Marthe Robert explore le complexe de « l’enfant trouvé » : ce sentiment que développent des enfants mal dans leur peau, se croyant issus d’une famille plus reluisante à leurs yeux que la leur, et condamnés à vivre une vie qui n’est pas la leur dans un milieu indigne d’eux. J’ai voulu pousser ce trait de caractère au maximum, jusqu’à imaginer ce qui pourrait advenir d’un vrai prince, arraché enfant à son destin. Ce thème, seulement effleuré dans L’Insigne du Boiteux, est fouillé à fond dans La Fureur du Prince.


Question n°08 : vous êtes sucré ou salé ?

Il faut le demander aux personnes qui m’ont goûté ;)


Question n°09 : quel est votre auteur préféré ?

Dostoïevski. Mais j’aime aussi un grand nombre d’autres romanciers, et aussi de philosophes. J’ai un peu plus de mal avec les écrivains français d’après guerre, bien que quelques découvertes que j’ai faites récemment parmi les auteurs d’aujourd’hui (surtout des femmes d’ailleurs), m’ont vraiment accroché.


Question n°10 : quel livre trône fièrement dans votre bibliothèque ?

L’Odyssée. C’est le livre de ma vie. A quelque page que je l’ouvre, il me parle de moi, de nous. La forme peut en sembler parfois un peu surannée, mais il conserve néanmoins une puissance et une beauté étonnantes.


Question n°11 : quel est votre actualité à venir ?

A part la promotion de La Nuit du Sacre (sortie en septembre chez NL), la parution des Actes d’un colloque philosophique que j’avais organisé en novembre dernier à la BNF, avec Benoit Chantre, sur le Désir. Le calendrier 2017 est très fourni, mais il est encore un peu tôt pour en parler. Je peux déjà vous dire que deux nouveaux romans paraîtront d’ici l’été prochain.


Question n°12 : quel est votre rituel d’écriture ?

Il me faut le silence, ou parfois un petit fond de musique baroque. Sinon, contrairement à certains de mes personnages (…), je n’ai pas besoin de rituel pour passer à l’acte.


Question n°13 : quel est votre plat préféré ?

Les spaghettis à la sauce de tomates fraîches, avec ail, basilic et huile d’olive. J’ai des goûts peu sophistiqués, et comme je ne mange aucun animal, ni vivant ni mort, mes choix sont relativement restreints. 


Question n°14 : si vous devriez me conseiller un livre, ce serait lequel et pourquoi ?

J’ai un peu l’embarras du choix… Le livre de Cathy Galliègue, qui paraîtra l’année prochaine chez Albin Michel, est un chef d’œuvre (comme le précédent). J’ai beaucoup aimé aussi les romans récents de Roselyne Magdalena, Carole Declercq ou Martine Magnin.


Question n°15 : vous vous intéressez à l’art en général ?

Oui mais je n’aime pas les musées. Cela dit, voir deux Kandinsky au musée d’art moderne de Venise, cet été, a été une joie pour moi. J’aime la musique (j’en fais d’ailleurs), et mes goûts vont de Bach aux Arctic Monkeys, en passant par Dylan, Queen, Les Beatles, Brassens ou le jazz (il y a d’excellents groupes de jazz français depuis une vingtaine d’années, comme celui de Trotignon par exemple).

Un pur délice !

Question n°16 : quel est votre dessert préféré ?

Le clafoutis aux cerises ou une charlotte à l’ananas. En choisir un des deux est au-dessus de mes forces…





Question n°17 : quelle est votre bibliographie exacte ? J’ai essayé de la chercher sur Internet mais je n’ai jamais trouvé deux fois la même info…

Elle commence à être très fournie. Une bonne dizaine de publications philosophiques, cinq romans publiés, et une quinzaine d’autres, déjà écrits, qui attendent leur heure…


Question n°18 : quelle est votre style de musique ?

Le must, pour moi, c’est Ballad of thin man, de Bob Dylan, et les Suites pour violoncelle, de Bach. Mais il y en a d’autres, déjà cités, et d’autres encore, qui me plaisent beaucoup aussi : Schubert ou Scriabine, par exemple. Mais une chanson d’Hugues Aufray ou de Jean Louis Murat peut très bien me ravir aussi.


Question n°19 : quel livre lisez-vous en ce moment ?

La rame à l’épaule, de Baptiste Rappin ; Les Derniers jours de René Girard, de Benoît Chantre ; et chaque jour une dizaine de pages de Balzac (les premiers chapitres de Le Père Goriot sont épatantes, les suivantes aussi d’ailleurs) ou un poème de Bonnefoy ou de Rimbaud.


Question n°20 : quel film Disney vous correspond ?

Ratatouille. Ce cuisinier qui cache un rat sous sa toque, c’est tout moi : incapable d’écrire quoi que ce soit sans le secours de mon rat !


Question n°21 : comment êtes-vous tombé dans l’écriture ? Un auteur, un livre ?

Jack London, Homère, Hugo. Notre Dame de Paris m’a collé le virus quand j’avais 12 ans, mais je couvais déjà cette heureuse maladie depuis quelques années, en écrivant des trucs pourtant imbuvables…


Question n°22 : votre histoire est à Paris. Pourquoi avoir choisi la capitale ?

Parce qu’elle constitue le décor quotidien de beaucoup de gens, et que c’est dans ce quotidien que je voulais introduire un élément d’étrangeté absolue, Le Prince Akhavan, afin de susciter une atmosphère où tout semble devenir incontrôlable.


Question n°23 : le dernier mot de la fin est pour vous, si vous avez quelque chose à dire à vos lecteurs, allez-y !

La vie me donne beaucoup de joies, et d’abord la joie-même de vivre. Parmi ces joies, celles que me font mes lecteurs en me disant qu’ils ont passé de bons moments avec mes romans, est l’une des plus exquises. En écrivant, j’essaie modestement de les en remercier.


- Je vous remercie pour vous êtes prêté au jeu des questions/réponses, à bientôt !
- Merci Dilshad, et bravo pour l’enthousiasme et la compétence dont vous faites preuve pour partager vos engouements littéraires avec les personnes qui suivent votre blog. Cette envie de transmettre de belles choses, je trouve que c’est très important, très utile, et très beau.

#40 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Hello,

Je vous présente "mon c'est lundi !" et comme vous pourrez le voir, je n'ai pas beaucoup lu mais faire des interviews, ça me prend autant de temps voir plus ! Mais c'est un grand plaisir de pouvoir discuter avec les auteurs, j'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à lire celle que je posterai aujourd'hui !

J'ai lu :


Je lis :




Je lirai :



Et vous ?